Ecrire ou mourir

L’importance d’une bonne couverture pour votre livre

[button link=”http://matthieubiasotto.com/creation-de-couvertures-graphisme/” target=”_blank” shape=”square” size=”medium” outline=”no” color=”black” move=”no” external=”no”]Besoin d’une couverture ? [/button][br][br][br][br]

Aujourd’hui, je reviens sur mon blog pour vous parler d’un élément capital, crucial et trop souvent négligé chez les auteurs indépendants qui se lancent : la création de la couverture. [br][br]

Au même titre que le résumé, le prix, le titre et la qualité du texte… la couverture peut faire toute la différence. En tant que le lecteur, c’est sans doute l’élément principal qui attise ma curiosité et me pousse à lire la 4e de couverture, me donne envie de me pencher sur l’extrait et d’acheter le texte d’un auteur que je ne connais pas. Et je suis loin d’être le seul dans ce cas. Amis auteurs, frères de plumes, vous devez bien comprendre que notre société est une société basée sur l’image. L’auto-édition n’échappe pas à cette loi universelle.[br][br]

Étant un auteur Amazon KDP, je passe beaucoup de temps sur la plateforme et je vois chaque jour une quantité impressionnante de livres numériques dont les couvertures traduisent une négligence flagrante. La bonne nouvelle, c’est que rien n’est gravé dans le marbre et qu’il est possible à tout moment d’améliorer votre visuel et de donner une nouvelle chance à votre ouvrage.[br][br]

Alors, une bonne couverture… C’est quoi ?[br][br]

C’est avant tout, une promesse faite au lecteur. Elle est le premier contact entre lui et vous. Ce visuel doit faire vibrer votre futur lectorat et lui donner l’envie de s’arrêter quelques secondes sur votre travail. Dans un océan de titres numériques, une couverture qui accroche l’œil est un atout majeur, c’est clairement un point à ne pas prendre à la légère. La couverture de votre livre doit représenter votre univers, traduire l’ambiance de votre histoire et bien sûr, elle doit annoncer clairement la couleur. La couverture doit être à la hauteur de votre plume.[br][br]

Pour faire simple, il suffit de retenir la règle des 5 « i ». Une bonne couverture doit être :[br][br]

  • Irrésistible
  • Inimitable
  • Impactante
  • Intrigante
  • Irréprochable[br][br]

Irrésistible, parce qu’elle se veut séductrice et même tentatrice. [br][br]Inimitable, parce qu’elle doit se différencier des autres. Je vois trop souvent des visuels reprenant les mêmes photos gratuites… Inutile de vous expliquer les conséquences néfastes de deux couvertures semblables, surtout lorsque les internautes viennent à le remarquer sur la toile. [br][br]Impactante, car elle doit laisser une marque. Votre couverture sera relayée sur les réseaux sociaux, sur les sites d’avis et de critiques (Babelio, Booknode & co’), sur les blogs dans le cadre de chroniques, sur les groupes de lectures un peu partout sur le web… Bref, les lecteurs doivent pouvoir la mémoriser pour favoriser le bouche-à-oreille. [br][br]Intrigante dans le sens où elle doit susciter l’envie d’en savoir plus. Que cache se visuel ? Que réserve-t-il ? Dans quoi s’embarque le lecteur ? [br][br]Irréprochable, tant pour son exécution technique que sur la partie légale. Je vais développer ce point plus tard.[br][br]

Astuce #1 : N’hésitez pas à faire participer vos proches, à demander l’avis de vos amis sur Facebook en postant votre visuel. Si votre image génère de nombreuses réactions et une avalanche de likes, c’est que vous êtes sur une bonne piste.[br][br]

Astuce#2 : Dans le cas où votre livre existe déjà (sur amazon par exemple), il existe un moyen simple de savoir si votre couverture remplit son rôle. Rendez-vous sur la page descriptive de votre livre numérique ainsi que sur votre interface KDP dans les rapports de ventes. Accrochez-vous, soyez lucide, le verdict va tomber.[br][br]

  • Si votre prix est dans la moyenne du marché (entre 0.99 et 4.99€ > idéalement 2.99€, je ferai un article à ce sujet)…
  • Si votre titre est bon…
  • Si votre résumé donne envie de lire et qu’il est à la hauteur de vos attentes…
  • Si les commentaires clients sont sincères, encourageants et positifs (même s’il y en a trop peu à votre goût)…
  • Et enfin, si vos ventes sont en bernes…[br][br]

… Vous pouvez facilement en déduire que votre couverture est à revoir, elle est responsable de la mauvaise trajectoire que prend votre ouvrage. Bien entendu, le succès d’un livre en auto-édition dépend de beaucoup de facteurs ainsi que de votre visibilité et de la taille de votre réseau. (Je vais faire plusieurs articles détaillés pour traiter ces sujets). Cependant, un auteur qui se lance dispose des mêmes mécanismes automatiques sur amazon que les auteurs déjà en place.[br][br]

Un livre qui parvient à réunir toutes les conditions de succès (en incluant une sacrée bonne couverture), est un livre qui doit naturellement grappiller des places dans le classement Amazon sans effort particulier de communication. Ou à défaut, c’est un livre qui doit pouvoir se maintenir à une place honorable sans opération promotionnelle.[br][br]

Mais ce n’est pas tout. Une bonne couverture doit aussi respecter un cadre légal. Pour faire simple : il est interdit de piocher sauvagement un visuel sur Google Image. Là, c’est l’ancien graphiste qui vous parle. Une image est une œuvre. En tant que telle, elle dispose de droits d’auteurs qu’il vous faut respecter. Vous êtes bien placés pour savoir à quel point le piratage peut être irritant. ;)[br][br]

Il existe des sites proposant des images libres de droits, vous devez vous en servir. Vous avez le choix entre les banques d’images gratuites ou payantes. Encore une fois, libre à vous d’investir dans votre texte ou pas. Personnellement, je conseille d’acheter chaque visuel. D’acheter du prémium. De faire travailler un photographe si votre budget vous le permet. C’est un respect pour le photographe, l’illustrateur ou le créatif qui a produit l’image. C’est un respect pour votre travail et l’engagement qu’il a demandé. C’est un respect pour vos lecteurs.[br][br]

Pour être tout à fait clean, je conseille également d’inscrire dans les mentions légales de votre livre la source du visuel, le nom du photographe ou au minimum le site depuis lequel vous avez obtenu la licence ainsi que la référence du visuel. Je le rappelle, il faut privilégier la qualité, il faut trouver l’image qui défend le mieux votre texte. Il faut investir un peu pour se donner toutes les chances de réussir.[br][br]

Il en est de même pour la typographie. Toutes les polices de caractères ne sont pas libres de droit, on ne peut pas se servir comme ça, sans respecter le travail des créatifs. Utilisez des typos professionnelles, élégantes et libres de droits dans le cadre d’un usage commercial.[br][br]

Enfin, vous devez garder en tête qu’une bonne couverture est une couverture qui fonctionne dans tous les formats. Votre visuel doit être lisible dans n’importe qu’elle taille. Dans sa taille d’origine bien entendu, mais aussi en miniature. Les librairies en ligne proposent toutes un catalogue affichant des dizaines de miniatures par page. Votre image doit attirer l’œil et être lisible dans ce petit format. N’oubliez pas non plus que votre visuel doit fonctionner en noir et blanc. L’affichage sur liseuse doit permettre d’apprécier votre image. Il est parfois utile de jouer sur les contrastes pour avoir un rendu satisfaisant sur les appareils Kindle, Kobo ou autres.[br][br]

Pensez aussi au papier. La déclinaison de votre ebook au format papier exige une image en haute définition avec une mise en page particulière. La taille et la qualité du fichier d’origine sont importantes. À l’impression, on vous demandera au minimum du 300 dpi (72 dpi pour tout ce qui est digital).[br][br]

Astuce#3 : En tant qu’auteur indépendant, vous devez faire attention aux proportions dans la mise en page de la couverture. Votre nom n’a pas (encore) une aura suffisante pour l’afficher en gros sur votre livre. Vous devez privilégier la taille du titre et faire en sorte que vos futurs lecteurs s’en souviennent. À force de voir passer votre titre, ils pourront facilement l’identifier et se laisser tenter J

Pour résumer…

La couverture arrive en bout de chaîne. Vous avez longuement travaillé vos personnages, vos chapitres. Vous avez donné le meilleur sur le fond comme sur la forme. Ne balayez pas des mois ou des années d’efforts en bâclant votre visuel. Votre livre mérite une bonne couverture. Les lecteurs vous remercieront.[br][br]

Maintenant vient la question : comment faire pour créer la couverture de votre livre ?[br][br]

Je vous déconseille d’utiliser le générateur de couverture Amazon. Le résultat est souvent médiocre, le rendu fait vraiment amateur. C’est le meilleur moyen pour ne pas être lu.[br][br]

Alors, vous avez le choix. Vous pouvez le faire par vos propres moyens, si vous avez des facilités avec les logiciels de créations graphiques (photoshop, illustrator, gimp qui est gratuit) par exemple. Vous pouvez chercher autour de vous quelqu’un qui a peut-être les compétences pour travailler sur votre visuel. Dans tous les cas, essayez d’avoir un œil exigeant. Essayez d’atteindre un niveau professionnel. Essayez de penser comme un éditeur.[br][br]

Vous pouvez également passer par un graphiste professionnel qui va mettre toute son expertise à votre service. Il existe de nombreux prestataires dédiés à la création de couvertures. Encore une fois, c’est un choix qui vous appartient : êtes-vous prêt à donner toutes les chances à votre livre ?[br][br]

En parlant de chance justement…

Pour ma part, j’ai la chance d’avoir été graphiste dans une autre vie. Je réalise mes propres couvertures et je suis le mieux placé pour savoir ce que je veux proposer aux lecteurs. 10 ans de graphisme à haut niveau comme freelance, ça aide – je triche un peu.[br][br]

J’ai eu la chance de réussir sur Amazon. J’ai la chance de pouvoir vivre de ma plume. Et il est temps pour moi d’aider les autres à mon tour. J’ai reçu de nombreuses demandes, j’ai longtemps hésité et puis aujourd’hui… je viens de trancher. C’est pourquoi j’ai décidé d’ouvrir une rubrique sur mon site pour la création de couvertures. Si je peux vous aider, si je peux utiliser mon savoir-faire pour vous aider à décoller… Alors la boucle sera bouclée.[br][br]

[button link=”http://matthieubiasotto.com/creation-de-couvertures-graphisme/” target=”_blank” shape=”square” size=”medium” outline=”no” color=”black” move=”no” external=”no”]Création de couverture[/button][br][br][br][br]

Partagez ! Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Share on TumblrPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *