HÅKØN

(93 avis client)

20,00

📕 Format : broché dédicacé (avec marque-page) | Autre format
🔐 Paiement sécurisé
🚀 Expédition 24/48h (Suivi Colissimo)
❤️ Romance déjantée / suspense | janvier 2021 | 750 Pages | Auteur : Matthieu Biasotto

 

5 en stock

Catégories : , Étiquette :

Description

On a tous nos petits défauts. Hakon en a un paquet, dont deux qui sortent du lot : il baratine du matin au soir, dans sa vie perso comme au boulot. Et, allez savoir pourquoi… il souffre d’une inexplicable phobie des suppos.

Ce suédois hétéro jusqu’au bout des ongles est prêt à tout pour assumer un père tout à fait spécial et se sortir de la galère. Au point de sauter sur l’emploi de ses rêves, comme publicitaire dans une agence en vogue et un peu singulière : une entreprise ayant la réputation de ne recruter que du personnel gay. Qu’à cela ne tienne, Hakon est prêt à tout, quitte à se glisser dans la peau d’un homo.

L’imposture n’est pas une sinécure, surtout lorsque Suldrun, la fille du patron déboule pour tout compliquer. Cette tornade aux cheveux roses et au caractère bien trempé trouve ce grand blond aux yeux clairs carrément suspect…

Combien de temps Hakon pourra-t-il duper son monde ? Suldrün ira-t-elle au bout de son intuition ? Jusqu’où est-il prêt à aller pour la santé de son père ? Et surtout… pourquoi y a-t-il une licorne sur la couverture de ce livre ?

Extrait

[embeddoc url=”https://matthieubiasotto.com/wp-content/uploads/2021/01/Hakon_extrait.pdf” download=”all” viewer=”browser”]

Informations complémentaires

Poids 0,765 kg
Coffret

COFFRET CLASSIQUE, COFFRET NOIR NOEL

93 avis pour HÅKØN

  1. Gerard Virginie

    Sur fond de bretzels, de licorne, de parapluie, de cheveux rose, de neige et d’hélicoteub. Je me suis laissé emporter par l’humour et la légèreté de Matthieu.

    Un vrai bonheur qui fait du bien.

    Le ton est donné dès les premières lignes et ce jusqu’au remerciements.

    J’ai adoré cette histoire remplie de paillettes et de couleurs.

    A lire sans modération.

  2. Vivi 47 cannelé

    Que ce roman m’a fait du bien, que c’est bon de rire !!!!!
    Dès le premier chapitre le ton est donné premier fou rire ! Hakon m’a beaucoup fait pensé a mon mari , alors non il n’est pas menteur, il est respectueux de l’orientation sexuelle de chacun mais les mots suppositoire, poire à lavement, coloscopie le rendent comendire….anxieux ( heureusement qu’il ne lis pas les commentaires sinon il me volerait dans les plumes ) donc l’imaginer dans toutes ces situations rocambolesques n’a fait qu’intensifier mes crises de rire.
    Ce livre est certe un concentré d’humour mais aussi une belle leçon de vie car les thèmes comme l’homophobie, la maladie mentale et le besoin de rendre fiert et protéger les gens que l’on aime y sont abordés.
    J’ai passé un formidable moment en compagnie de toute cette joyeuse bande.

  3. D. Farah

    Vous avez un petit coup de déprime, vous ne savez pas quoi lire, j’ai ce qu’il vous faut. Un rayon de soleil qui vous redonnera le sourire.

    ❄ Avis: Une histoire drôle, légère et en même temps qui vous emporte dans des émotions et qui aborde des sujets comme l’homophobie et j’en passe. Des perso attachants. J’ai aimé Torsten, le père d’Hakøn, fou mais attendrissant avec son parapluie et ses bottes jaunes.
    La phobie du beau suédois pour les suppositoires (oui,oui, je suis serieuse) m’a fait délirer. L’auteur a bien du se marrer en écrivant son roman.
    Voulez-vous résoudre le mystère de la licorne et du bretzel ? Pour cela, il faudra lire ce pavé, je ne peux pas tout vous dire
    PS: Noubliez pas vos lentilles, vos roulés à la cannelle et votre parapluie, c’est important, vous en aurez besoin!!

    Entre statue de pénis, incantations de Torsten, Hakøn dans la peau d’un gay et joutes verbales drôles, vous risquez de tâcher votre culotte
    Entre fous-rire, bizarreries et émotions, vous ne risquez pas de voir les heures passées.
    Accrochez-vous, cela se passe en Suède et certains mots sont imprononçables.
    Êtes-vous prêts pour cette histoire déjantée qui part en cacahuète

  4. Nat Lkmmn

    Une plume kaleidoscopique , chaque nouvelle sortie est à mes yeux une pepite. Chaque histoire une nouvelle “couleur”, un nouveau voyage. On explore un nouveau pays au sens propre du terme comme au sens figuré, on explorer non seulement une terre nouvelle mais des émotions nouvelles.l auteur t emmene ou il veut, la ou tu ne t y attendra jamais….
    Il a réalisé a chaque fois un tissage savamment dosé et artistiquement agencé, pour Hakon sous l humour (a en perdre la fonction de rétention de la vessie ou a la limite de la chute/du vol de liseuse…)
    Les personnages tellement attachants malgré leur défauts, leurs croix … je suis tombée sous leur charmes.
    En pleine lecture je me suis dit” je viens enfin de trouver mon préféré de ses livres” alors que je ne l avais même pas encore fini…
    Jusqu’à maintenant le dernier détrônait le précédent juste parce qu il le dépassait par rapport a l évolution, mais celui la! Il me touche autrement.
    Groooos coup de ❤❤❤❤

  5. Lilate

    Dès le premier chapitre, le ton est donné. Le roman débute avec Hakon, dans sa salle de bain, et une séance de lavement … en vue d’un rencard.
    Mes yeux s’équarquillent ! Mais c’est quoi ce livre ! Et des scènes comme ça, où vous riez, où vous vous dites ” hein?!?”, ” non!!! ” … ben il y en a plein. Je vous laisse la surprise de découvrir les autres.

    Hakon donc. Si je devais lui donner un synonyme, ce serait le mot ” mensonge “. Il ne fait que ça, mentir. Pour tout. A tout le monde. Dans sa vie privée. Dans sa vie professionnelle. Pourquoi ? Va falloir lire le livre

    Mais s’il ment comme il respire, Hakon est un homme d’une grande gentillesse, qui fait preuve de beaucoup de bonté et de tendresse envers ceux qu’il aime. Surtout pour son père. Il cherche un job, encore. Et pour se faire embaucher dans une agence de pub, il va mentir, encore… en disant qu’il est gay.
    Il va rencontrer lors de son entretien la fille du patron, Süldren. Une tornade au look décalé. Une femme au fort caractère, qui cache sous cette attitude effrontée un grand besoin de plaire à son père, de le rendre fier.
    Elle décèle tout de suite qu’il y anguille sous roche avec ce jeune recru.
    A partir de là, le jeu commence.

    Entre mensonges et vérités, la frontière est mince.
    Qui va gagner ? Qui va perdre ?

    Malgré quelques longueurs, j’ai beaucoup apprécié ma lecture. J’ai ri, et croyez moi certains passages sont tordants. J’ai eu mal au cœur, quelque fois aussi. J’ai été touchée par la relation père-fils, et la maladie dont il est question ici.
    Et Süldren… quelle surprise à la fin.

    Une belle histoire, bien dosée entre l’humour et la réalité de la vie. La maladie, le deuil, les différences, l’homophobie.

    Une couverture que je trouve magnifique, et qui se suffit à elle-même. En y regardant de plus près, vous y retrouverez tous les éléments de l’histoire. J’adore. C’est vraiment bien travaillé.

    Une belle plume. A découvrir.

  6. marin natacha

    Quel bol d’air frais!!!

    J’ai franchement rit tout du long.

    Entre amalgames, situations hilarantes et sous entendus, je dois dire que ce livre est tiré de notre quotidien.

    Au revoir les personnages de livre qui ne sont que sérieux au travail. Ici on a l’impression de passer une soirée avec nos potes. Bah oui, qui ne parlent de cul lors de soirée ? Qui n’a jamais joué au zizicoptère ( même si moi je m’en sert comme manche d’avion plutôt que d’hélice.. )

    De l’humours, des caricatures mais surtout de la joie, de la gaieté et un super moment !

    Les personnages sont tous géniaux:
    De Torsten, ce “fou” en bottes jaune mais tellement attachant à Häkøn, ce menteur au grand coeur en passant par Suldrün, cette poupée aux cheveux roses.

    Merci Matthieu Biasotto Auteur pour cet agréable moment et au suivant, nom d’une turlutte finlandaise!

  7. Mia DS

    Gros gros coup de coeur et la nuit blanche qui va avec !!!

    A quasiment toutes les pages, vous allez au pire sourire, mais très souvent éclater de rire. Si si, je vous assure, j’y croyais pas moi-même, mais toute la nuit, la couette s’est soulevée aux sons de mes gloussements !!

    La plume de Matthieu est légère, efficace, magiquement drôle, et en même temps, elle a gardé son émotion puissante qui nous a fait vibrer tout au long de ces autres romans. Profondeur qu’on retrouve à travers des personnages vrais, attachants ainsi que dans les thèmes abordés, l’homophobie, le besoin de reconnaissance de nos parents, la difficulté d’un proche qui perd un peu la boule… Si l’éclat de l’humour nous fait passer tout ça comme un suppo à la poste, c’est aussi avec sensibilité et force que nous voyageons tout au long de ces pages.

    Un pari plus que réussi dans une nouvelle variante de la romance, et même si on adore toujours ses thrillers, on ne peut que souhaiter une récidive dans l’humour, surtout à l’heure actuelle, où Hakon parvient à nous transporter et nous déconnecter du blues ambiant actuel.

    Entre licorne, bretzel, suppo et lutte improbable contre la pluie, dès les premières pages, vous embarquerez dans un voyage fou dont vous reviendrez l’esprit léger, grâce à ce super shoot de bonne humeur et d’amour !

  8. Françoise 66

    Je viens de prendre un shoot de bonne humeur et de tendresse. Que c’est bon par ces temps de pandémie de ressentir toutes ces émotions.
    L’histoire de Hakon ma touchée parce que cet homme est bon, empathique et prêt à tout pour aider son père dans sa douce folie. Sa rencontre avec Suldrun va bouleverser ses projets et par là même sa vie.
    Matthieu, encore une fois, tu as écrit ce petit bijou parfait pour redonner du peps et la tendresse qui en émane m’a serré le coeur. Mais ce qu’il faut retenir de ce roman ce sont les situations rocambolesques qui m’ont bien fait rire ainsi que les quiproquos qui donnent à l’histoire cette allure déjantée. Parfait pour la morosité et le spleen, donc à lire de toute urgence.

  9. Flandrin Nicolas

    Je suis une fan des Livres de Matthieu, je n’en loupe aucun, à chaque sortie je m’empresse de l’acheter . Le thème de ce livre ne m’attirait pas vraiment mais j’ai décidé de me faire mon avis en le lisant.
    J’ai débuté ce livre en me disant “tout est surjoué, trop stéréotypé à mon gout”, d’ailleurs ça m’a un peu agacé . Et puis plus j’avançais dans le livre et plus je rentrais dans l’histoire. J’ai fini par m’attacher aux personnages et j’ai été à fond… Quel rebondissement à la fin, je m’attendais pas à ça !! Au final , j’ai adoré malgré ma gêne au début du livre concernant les stéréotypes du genre. Hâte de lire le prochain !

  10. Emmanuelle

    Bon d’accord, mon titre plagie quelqu’un, lol. Mais il reflète aussi parfaitement le moment de pur bonheur que j’ai ressenti en lisant ce livre, qui démarre sur les chapeaux de roues ! J’ai rarement autant ri en lisant une romance . Légère et drôle, elle aborde néanmoins des sujets de société actuels et qui nous font nous interroger lorsque nous avons fini de rire. Håkøn et Suldrün sont parfaits et Torsten et Chiba super attachants.
    Entre licorne, bretzel, bottes jaunes , lentilles au plafond et zizicoptère, un livre déjanté mais profond. Un parfait moment de lecture.

  11. Isabelle CERELIS

    Un livre autant désopilant qu’emprunt d’une grande tendresse, mais sans jamais tomber dans des mièvreries à l’eau de rose ni dans du sexe hard. J’ai pris un grand plaisir à le lire et découvrir un nouveau style pour Matthieu Biasotto, que j’appréciais déjà pour tous ses thrillers. Le résumé du roman vous met tout de suite dans le thème. Ma lecture a été très souvent ponctuée d’éclats de rire. Un très bon moment !

  12. Maria

    Une lecture bien douce dans ce pays blanc et glacial… Hakon et ses fêlures, son courage face aux troubles de son père et cette tornade rose m’ont fait passer un très bon moment même s’il me tardait qu’Hakon arrête de ramer et passe enfin au-delà de ses histoires à dormir debout si vous hésitez encore lancez-vous vous passerez un agréable moment !

  13. Soleilcricriwttpd

    Je termine ma lecture, mais j etais si bien que je voulais que cela dure encore puis, je suis passée par plus d emotions et notre personnage au masculin, je l ai aimée comme detester, il m’a touchée, émue et bouleversée…ce que je retiens c est le discours de hakon accepter les personnes malgré leurs différences…en tout cas des rebondissements de fin qui reste ancrée dans mon ♡…..merci matthieu et surtout c’est toujours un réel bonheur de te lire….tendresse à toi. Soleil cricri.

  14. julie fournier

    Je viens de terminer HAKON, lecture non stop, impossible de me détacher de cette histoire faite de mensonges et de tellement d’amour. Le rire est au rendez vous avec une petite bombe aux cheveux roses et un beau mec un peu menteur – mais si peu – Un père qui a peur de la pluie, des collègues très originaux , vous rajoutez des paysages merveilleux et vous voilà partis pour un bon moment de lecture comme toujours avec Matthieu que je suis depuis le tout début. Ses thrillers psychologiques me manquent un peu, j’ai hésité pour la romance et bien pas déçue, ça déménage à tous les niveaux. Bref, j’adore et vous conseille de découvrir…

  15. Océane

    C est le 2ème livre que je lis de cet auteur talentueux. Celui-ci m’a fait rire du début à la fin. Certains personnages comme torsten sont terriblement attachants et décalés. Au final, cette histoire rocambolesque mélange beaucoup de sentiments que je vous laisse découvrir en lisant ce livre. Honnêtement ça vaut le coup ! Bonne lecture !

  16. Bank

    Encore et toujours un très bel exercice d’écriture. Beaucoup d’originalité, de créativité, les personnages sont borderlines, mais extrêmement touchants. La santé mentale est abordée avec ouverture et sensibilité. L’écriture est fluide, piquante, les dialogues sont percutants. Cela m’a beaucoup plu ! Le scénario ne m’a pas pleinement convaincu, mais les thèmes abordés, ouiii ! Alors, je valide complètement !!

  17. coulon sabrina

    Une super histoire qui nous fait décoller pour une nouvelle aventure dont seul Matthieu a le secret. Entre rires et larmes on apprend à connaître les personnages qui sont tous très attachants. Le thème de la folie est très joliement abordé et nous fait prendre conscience des moments difficiles que peuvent traverser des familles. Enfin pour cette idylle on va de rebondissement en rebondissement. Encore un livre réussi !!! Merci de nous faire voyager pendant cette période noire.

  18. Severine Guerrier

    Merciiii. Comme ce livre fait du bien. Il traite de sujet pas forcement simple mais avec une telle dose d humour que cela fait du bien. Beaucoup d emotion et surtout beaucoup de rire. Alors aucune hésitation, il FAUT lire ce livre, vous ne serez pas déçu.

  19. Aurélie D

    Je me suis régalée, ce livre est remplie de péripéties, c’est un cocktail de suspense, d’Amour, d’humour et pleins d’autre chose. On passe par toutes sortes d’émotions.
    Les personnes sont tous aussi attachant l’un que l’autre.
    Ce n’est habituellement pas mon style de lecture mais connaissant les débuts de l’auteur mais là j’ai été conquise par sa plume d’un style tout à fait différente.

  20. Galette

    Une menteur, une tornade rose, un bretzel, un pari pour une licorne sur le coeur sur fond de publicité dans la neige…
    Une magnifique histoire d’amour entre deux êtres torturés par leur passé, dans un humour qui fait un bien fou en ces temps compliqués…
    Merci Matthieu pour cette nouvelle pépite. Jamais déçue par tes histoire qui nous font voyager.
    A lire et à relire

  21. BEBERTEAM

    Je n’ai pas pu décrocher de cette pépite. Nous passons du rire aux larmes à la réflexion et surtout à la tolérance. Le tout saupoudré de Bretzel, licorne et hélico…. Bref comme toujours avec les écrits de ce fabuleux auteur qu’est Matthieu ne pas hésiter une seconde. Merci de nous faire rêver !!!

  22. Morgane Dumesnil

    Encore un roman de Matthieu que j’ai adoré lire. Très différent des autres, mais on reconnaît sa plume ! Il y a de l’humour, des situations cocasses, de l’amour et du sexe. Pleins de péripéties aussi ! Bref, à lire, comme tous les autres romans de cet auteur.

  23. Galena

    Encore un chef d’oeuvre différents des autres qui fait du bien, parce qu’on rit, qu’on pleure, on est surprise à chaque page. Que va nous préparé Matthieu Biasotto pour son prochain roman ?

  24. Nathalie

    Une merveille, bon c’est un petit pavé, mais il y a tout humour, tristesse, etc… Franchement un régal. Je n’ai pas vu passer le temps. Félicitations à Matthieu Biasotto.

  25. méli-mélo

    Je me suis régaler. J’ai énormément rie mais pleurer aussi, mais pas beaucoup.
    A lire absolument il vous apportera un vent de fraîcheur en cette période difficile.

  26. nadette

    c’est la première fois que je laisse un commentaire, c’est aussi la première “romance” écrite par un homme que je me décide à lire, alors que dire, à part mort aux préjugés et BRAVO !!! un régal ! on alterne entre éclats de rire et tendresse bouleversante tout le long du récit.
    sérieusement, Monsieur, ça vaut tellement plus que 0,99 euro ……
    un immense merci pour ces heures de pur bonheur à vous lire

  27. fanfan 33

    Je suis encore dans l’émotion. Quel petit trésor ! Je viens de quitter tous mes amis les héros de ce livre. Et je suis triste, comme tjrs quand je m’attache à ces personnages qui prennent vie, qui entente dans ma vie et me font tant de bien. Hilarant, dégenté, profondément humain. Merci pour ce beau cadeau !!! À lire absolument, à relire et à offrir !!

  28. Sandra

    Ce livre m’a fait rire et pleurer également.
    Il m’a beaucoup ému.. La relation entre les personnages est vraiment belle même si elle n’est pas toujours rose .
    En tous cas je le répande sans hésiter.

  29. kakine

    Un roman magnifique … Haut en couleur… Situations rocambolesques… Touchant. . poignant… Même si il y a de l’humour il y a du profond et ça Matthieu l’a maîtrisé .. bravo ne passez pas à côté

  30. Bleulilablanc

    Ce roman change de style par rapport aux autres livres de Matthieu Biasotto, dont je suis très fan.
    Il a fait le pari d’une romance / comédie, et c’est très bien joué ! On rit, on s’émeut, et on rit de nouveau… dans cette période morose, que ca fait du bien ! Merci, Matthieu !

  31. katy

    quelle belle histoire, j’ai adoré, j’ai ri beaucoup, beaucoup jusque la moitié du livre, et ensuite vient l’émotion, une superbe histoire.

  32. Emilie L.

    C’est la romance feel-good de l’année !
    On rigole, on s’en prend plein les yeux et il y a du beau.
    Matthieu excelle à nouveau dans un nouveau registre : l’humour, pour notre plus grand plaisir.
    Et l’histoire d’amour est tout simplement sublime.

  33. Nath.V

    J’aime beaucoup cet auteur. J’ai toujours peur d’être déçu mais à chaque fois je suis agréablement surprise par la tournure de l’histoire. On est vite embarqué dans l’histoire.
    Et quelle évasion !!! Ça fait un bien fou!!
    Je recommande évidemment !!

  34. Swan 66

    J’ai adoré ! Les livres de Mathieu sont tous bien, mais celui là il est top. Je n’ai jamais autant ri en lisant 1 bouquin

  35. lingrand patricia

    J’ai adoré les personnages hauts en couleur, amour, humour, sexe, suspens tous les ingrédients pour passer un bon moment de 700 pages

  36. magali vaux

    Au top j ai adorer du début jusqu’à la fin. pas de répétition. on s attache au personnage .Très bien écrit magnifique livre 10/10 pour ma part.

  37. Tipanier

    Laissez vous emporter par ce tourbillon de poudreuse, d’humour et plus si affinités… Une pépite ou devrais-je dire un flocon! 🙂

  38. vov

    Comment j’ai découvert ce Monsieur Biasotto à la plume magnifique. Je me suis régalée tout le long de ma lecture. Merci

  39. Clair

    Je ne me lasse jamais de lire un de tes livres et comme à chaque fois tu nous transporte dans l’histoire l’intrigue et le dénouement.

  40. Mira

    Une pépite. J’adore ! Trop drôle ☺️

  41. Bertolotti

    Comme d habitude je suis transporter par son écriture, c’est drôle, frais, avec une histoire vraiment chouette… Merci merci pour ce super livre
    Vivement le prochain !!!!

  42. Amélie MARTY

    Quels fous rire je me suis tapé sous les regards curieux de ma fille et ma mère. J’ai beaucoup aimé, comme tous les romans de cet auteur. C’est léger, ça décompresse. Merci Matthieu

  43. chris nilor

    j’ai aimée ce livre je l’ai lu en 3 jours

  44. Charlène

    Un roman frais, fun, avec des situations poignantes, coquines et drôles. Je l’ai dévoré ! Ça fait du bien ce genre de bouquin !

  45. veronique

    Jubilatoire, déjanté et terriblement humain. Un vrai bonheur.

  46. Drui Corinne

    Ce roman est une pépite d’or pur , et je mâche mes mots , j’ai adoré ! Ca fait super longtemps que je n’ai pas eu de coup de coeur à ce point , ce livre est un concentré de rigolade , les jeux de mots fusent tel des comètes ! J’ai ri à haute voix toute seule , les joutes verbales entre les différents ” acteurs” de cette histoire sont jouissives ! Les personnages Hakon et Sudrun en tête sont trop craquants et que dire de ce papa , pas tout seul dans sa tête , avec ses bottes en caoutchouc jaunes , on a juste envie de le prendre dans ses bras pour le consoler , comme avec un enfant , on comprend pourquoi Hakon fait tous ces combines pour aider son père ! Presque à la fin du livre on a une révélation , que j’avoue j’ai pas vu venir et on souffre avec les personnages . Bref un livre qui devrait être rembourser par la Sécu tellement il fait du bien par là où il passe ! re bref j’ai adoréééééééééééééééééééééééé

  47. Pat

    Je remercie Matthieu Biasotto de m’avoir confié son service presse, mais aussi pour sa confiance renouvelée. J’avais besoin d’une lecture détente pour faire le plein d’humour et celle-ci correspondait à mon envie du moment. Cette fois, l’auteur opère un nouveau virage pour nous offrir un genre différent, mais il possède de nombreuses cordes à son arc.

    Nous entrons dans le quotidien mouvementé de Hakon, un homme qui est bourré de petits défauts. La perfection n’existe pas, me direz-vous ? Certes, mais notre héros est particulièrement doué dans l’art du mensonge. Rappelez-vous d’une chose : un bon menteur doit être doté d’une imagination fertile et d’une intelligence accrue. Sinon au moindre faux pas, c’est la chute assurée avec le risque de se faire griller à des kilomètres à la ronde. N’oubliez pas, tout finit par se savoir !

    Hakon ment à la perfection. Éprouve-t-il un malin plaisir à épater la galerie ? Ou use-t-il de ce stratagème pour se sortir de situations difficiles, voire désastreuses ? Cependant, il a une véritable phobie pour les suppositoires ! A priori, cela n’a rien de dramatique, jusqu’au jour où il se voit contraint d’accepter un emploi comme publicitaire dans une agence un peu particulière. L’entreprise n’embauche que du personnel gay. Cela dit, il saisit cette occasion inespérée pour venir en aide à son père dans le besoin.

    À l’instant où notre héros met les pieds dans cette boîte, il sait d’ores et déjà qu’il se lance dans une aventure hors du commun, qui va lui réserver bien des surprises ! Notre homme est prêt à tout pour relever le défi, bien conscient qu’il devra se surpasser pour affronter tous les obstacles qui se dresseront sur son chemin.

    Il fera la connaissance de Suldrun, la fille de son patron, qui déboule sans crier gare. Cette jeune femme au caractère bien trempé et au look très particulier, risque fort de compromettre l’avenir d’Hakon au sein de l’entreprise.

    Notre menteur parviendra-t-il à déjouer les pièges qui se dresseront sur sa route ? Cette tornade aux cheveux rose sera-t-elle apte à percer la carapace de notre nouvelle recrue ? Pour quelle raison cherche-t-elle à pousser Hakon à commettre une erreur ? L’erreur de trop, qui fera tout basculer !

    La détermination de ce dernier sera-t-elle plus forte que l’attirance qu’il éprouve pour cette fille étrange, à l’allure excentrique ?

    Les personnages sont aussi attachants que singuliers et Matthieu nous entraîne dans une romance feel-good qui fait du bien.

    Au fil du récit, il lève le voile sur certaines zones d’ombre concernant le passé de nos deux protagonistes et progressivement les pièces du puzzle commencent à se mettre en place. Se pourrait-il que Hakon et Suldrun aient davantage de points communs qu’il n’y paraît ?

    Le moment venu, seront-ils aptes à faire les bons choix ? Sortiront-ils grillés à jamais ? Ou comblés ? Le pari est risqué, mais le jeu en vaut la chandelle.

    Ah ! J’oubliais… Vous découvrirez la raison pour laquelle Hakon se retrouve avec une licorne très colorée, tatouée sur la poitrine, qu’il devra assumer coûte que coûte.

    Matthieu nous entraîne dans un récit plein d’humour, de quiproquos et de situations cocasses. Il a le sens des réparties et ses jeux de mots font mouche.

    Une romance très agréable, où les rebondissements, la bonne humeur et le rire sont omniprésents.

    Un auteur de talent.

    Merci, Matthieu, pour ce moment d’évasion et de détente absolue.

  48. Lily et Mel

    Håkøn est l’archétype du suédois baraqué, bien monté, et hétéro jusqu’au bout des ongles. Son gros défaut ? Une tendance maladive à s’embourber dans des mensonges de plus en plus gros, ce qui va l’amener à se faire embaucher dans une entreprise au personnel gay. Rien qu’en lisant ça, on sent venir les embrouilles et les situations cocasses, et on peut dire qu’il les enchaîne !
    Suldrün est un véritable phénomène. Livrée sans filtres, elle balance la vérité à tour de bras. Aussi cash que rafraichissante, ce qu’elle déteste le plus : ce sont les mensonges ! Vous voyez ? Elles sont là les embrouilles. Surtout que le caractère enflammé de la jeune femme n’est pas en reste pour faire tourner Håkøn en bourrique.
    Avec ce duo de choc, on se retrouve embarqué dans une série d’évènements et péripéties. Et accrochez-vous, car ce livre est une pépite d’humour. Les situations que vit Håkøn sont hilarantes, et on attend avec impatience chaque nouvel imbroglio dans lequel notre suédois va plonger la tête baissée. J’en ai pleuré de rire tellement c’était génial.
    Mais derrière tout ça, il y a quelque chose de plus profond. Derrière l’humour, il y a une véritable déclaration d’amour filial. L’auteur nous touche avec des mots justes et forts, nous offrant une belle leçon de vie. C’est d’une si belle manière qu’après le rire, c’est l’émotion qui vient nous toucher.
    Ce roman m’a mise de bonne humeur, m’a donné le sourire et reboosté. Je sais déjà que je vais le relire plusieurs fois. Il est un vrai soleil quand on a un coup dans le moral !

  49. Evalya

    Ah la la ce Matthieu, vous allez finir par croire qu’il me paie pour mettre des avis positifs sur tous ses livres…

    Mais je vous promet que non, il est talentueux, l’écriture est un don pour cet auteur que voulez vous y faire ?

    On ne peut que succomber à ce fabuleux prodige de l’écriture…

    Oui oui j’assume, la biasottophile a encore parlé et ce n’est que le début…

    À chaque nouvelle lecture, Matthieu nous mène par le bout du nez, des styles toujours différents, des histoires où l’on tombe sur les

    fesses à chaque fois…

    Aucun de ses livres ne se ressemblent et pourtant je les vis à fond …

    Sa plume est toujours aussi fluide et addictive…

    Avec pour ce roman, qui est particulier avouons le !

    Un humour vraiment décapant qui cachent des sujets importants, amenés avec subtilité, légèreté qui m’ont quand même fait couler

    quelques larmes…

    Les personnages sont spectaculaires, très attachants, l’auteur tisse sa toile autour d’eux et petit à petit nous y sommes pris aussi…

    On a tous nos petits défauts.

    Håkøn en a un paquet, dont deux qui sortent du lot : il baratine du matin au soir, dans sa vie perso comme au boulot. Et, allez savoir

    pourquoi… il souffre d’une inexplicable phobie des suppos. Ce suédois hétéro jusqu’au bout des ongles est prêt à tout pour assumer un

    père tout à fait spécial et se sortir de la galère. Au point de sauter sur l’emploi de ses rêves, comme publicitaire dans une agence en

    vogue et un peu singulière : une entreprise ayant la réputation de ne recruter que du personnel gay. Qu’à cela ne tienne, Håkøn est

    prêt à tout, quitte à se glisser dans la peau d’un homo. L’imposture n’est pas une sinécure, surtout lorsque Suldrün, la fille du patron

    déboule pour tout compliquer. Cette tornade aux cheveux roses et au caractère bien trempé trouve ce grand blond aux yeux clairs

    carrément suspect…Combien de temps Håkøn pourra-t-il duper son monde ? Suldrün ira-t-elle au bout de son intuition ? Jusqu’où est-il

    prêt à aller pour la santé de son père ? Et surtout… pourquoi y a-t-il une licorne sur la couverture de ce livre ?

    Des passages tantôt

    comiques, tantôt sérieux ou encore émouvants…

    Le livre se dévore, se savoure, d’ailleurs un petit roulé à la cannelle pour parfaire le tout ne serait pas de refus !

    J’étais bien dans ma bulle biasottophile et d’un coup booom, je suis restée comme deux ronds de flan parce que celle là, je ne l’avais

    vraiment pas vu venir….

    Waooouhhhhh quel talent !

    Je vous le conseille évidemment, foncezzz !!! Gros coup de coeur pour moi, encore une fois…

    Matthieu est vraiment, il est vraiment, il est vraiment phénoménal lalalalala….

  50. Danilomzb pour les Chroniques de Celeste

    Je vais juste vous parler d’un auteur qui ne cesse de m’étonner ! Tout d’abord il a écrit, avec succès, des polars qui font douter, frémir et frissonner, puis il est devenu un des trop rares hommes à avoir relevé le défi de la romance, là encore une réussite. Et le voilà soudain qui se laisse aller dans le récit qui fait marrer, le lâchage total de vannes hilarantes et de situations ubuesques.

    N’allez surtout pas croire qu’un dessein soit absent de cette histoire, malgré leurs excentricités les personnages sont entiers et ont tous un bout de route à faire pour atteindre leur vérité.

    Håkøn est un menteur invétéré mais pas que, il le dit lui-même : « J’ai toujours été volage, ne pas s’attacher va de pair avec le fait de pipeauter. »

    Suldrün est d’une franchise déroutante, trop cash en société, cela lui vaut énormément de problèmes notamment avec son père ! Et elle déteste le mensonge !

    J’ai adoré le père de Håkøn qui au-delà de sa folie affichée cache une sagesse dans sa façon de gérer sa tristesse.

    Même si de tout cela j’ai bien vu la morale, je me suis retrouvée à rigoler toute seule des situations et des punchlines des héros. Une petite citation pour vous mettre dans l’ambiance : “Monsieur poulet a la vigueur d’un dindon castré”…

    Matthieu Biasotto maitrise décidément beaucoup de chose dans ses romans : l’écriture évidemment, les personnages, les intrigues, les amours et maintenant la franche rigolade. Je retiendrai une expression parmi les multitudes de celles qui m’ont fait rire : “nom d’une turlutte finlandaise” pas facile à replacer mais… j’y arriverai !

    Dans cette période morose qui n’en finit pas, ne vous abstenez pas d’un bon moment de détente avec cette nouvelle facette du talent de M Biasotto qui ne cesse pas de m’impressionner.

  51. cheron nathalie

    un grand merci à matthieu l”auteur j’ai passé un tres bon moment avec ce livre j’ai eu des fous rires à en pleurer
    je me representais les scenes dans ma terre et je peux vous dire certaines etaient vraiment tres droles on rentre dans le monde de l’homosexualité sujet qui fait encore grincer des dents de nos jours moi qui est baigné dedans pendant de longues années car mes amis etaient gays j’apprecie beaucoup ces personnes car ce sont des gens tres gentils avec les femmes
    l’histoire est cocasse un hétero qui se fait passer pour un gay afin d’obtenir le poste de travail et la fille du patron qui n’est pas lesbienne et qui adore les hommes une fille un peu perchée qui essaie d’evoluer parmi tous ces hommes
    l’auteur a su jouer avec les mots de la langue française pour écrire ce merveilleux roman
    foncez lisez ce livre

  52. CELINE F.

    Il y a des histoires qui vous touche et celle-ci en fait partie ! Il y a de la tendresse, de la sincérité, un petit quelque chose que vous fait voir la vie en rose et vous met des étoiles pleins les yeux. Il y a quelque chose de complètement fou, d’un peu lunaire, une plume captivante et des échanges entre les personnages qui vous mettent la banane de bon matin (Préparez vos zygomatiques !! Je n’ai jamais autant ris durant une lecture !!). J’ai eu très chaud (pfiou !!!!) puis j’ai eu très froid… Et les pages défilent jusqu’à atteindre le mot fin (snif!!)… L’auteur est une belle découverte pour moi !!

  53. M. Claudie

    Si ce livre était une danse ce serait une farandole menait sur un rythme super entraînant .Bye bye la morosité due à la situation sanitaire ,bonjour au rire ,même si les sujets de fond sont très sérieux ,ils sont traités avec un humour parfois décadent ,qui nous donnent un passeport vers l’oxygénation !!!!!!
    Quel plaisir de retrouver cette richesse dans le choix des mots!!!

    Et quelque soit le thème choisi ,des la première page cet auteur sait nous faire décoller et passer un moment plein d’émotions.

  54. Mamzelle Lili

    Un livre au top, des personnages avec de sacrés personnalités et des histoires personnelles forte qu’on apprend à découvrir au fur et à mesure, la scène sur le banc…. je ne m’y attendais pas du tout!! beaucoup d’humour, une bonne playlist pour accompagner notre lecture et quelques notes en bas de pages qui ne manquent pas d’humour .
    C’est un style que j’adore !
    Bref je recommande et je compte bien découvrir d’autres livres de Matthieu Biasotto!

  55. marlene

    Ce nouveau roman est une véritable bouffée de bonne humeur, rempli d’humour. Cette fois-ci, on voyage en Suède, dans le monde de la publicité, et surtout entre mensonges et vérités, et sur fond de problèmes psychotiques…
    Les 2 principaux personnages sont attachants, souvent décapants, et bouleversants : lui, menteur invétéré, et elle qui ne supporte pas le mensonge .
    J ai beaucoup ri, même des fous rires, en dévorant ce nouvel ouvrage

  56. ameloutte

    Cette jolie petite licorne nous tiens en haleine jusqu’à la dernière page.. je me suis bien amusé à découvrir Hakon et Suldrun au fil des page, ils m’ont tellement fait rire avec leurs caractères, leurs répliques, et leurs jeu du chat et de la souris. Et sous cette couche de neige, leurs cœurs avec leurs fêlures et leurs espoirs. Ce qui donne une très belle histoire pas seulement amusante.

  57. Aki

    Je ne saurais que conseiller cette lecture, particulièrement gaie, pleine d’humour. Même si quand Matthieu nous fait plonger dans les coulisses on n’a plus envie de détester cet homme Hakon menteur et profiteur professionnel.
    J’ai été émue, j’ai ri, j’ai fulminé, espéré… Bref ce roman est un véritable coup de cœur

  58. DMartin

    J’ai passé un véritable agréable moment avec Hakon et son petit esquimau. Des petits rebondissements qui ont bien répondus à mes interrogations sur certains aspects des personnages et du scénario.
    Le style de Matthieu me plaît toujours autant, même si à mon avis très personnel pour l’instant il n’égale pas encore Noan et un Youtubeur à croquer qui sont franchement mes favoris!!! (le scenario, le suspense sont au top dans ceux ci!)

  59. Caro catz

    Je crois que ces trois mots résument au mieux ce que j’ai ressentit avec ce livre.
    J’ai voyagé dans un autre pays en savourant ses couleurs et son ambiance sans sortir de chez moi. J’ai pleuré de rire et d’émotions. Un sacré cocktail savamment raconté par la plume de Matthieu.
    C’est le premier livre que je lis de cet auteur et je ne le regrette pas. C’est la plus belle et touchante histoire qu’il m’ été donné de lire depuis un trééééés long moment!
    Merci Matthieu pour cette perle!

  60. Audrey

    Mais quelle pépite cette romance, tous les ingrédients sont réunis pour vous faire passer un moment de lecture hilarante! Je suis une grande fan de la plume de Matthieu et de ses précédents roman, celui là est encore une merveille, totalement loufoque comme je les aime! A découvrir sans modération.

  61. Alicia

    Ce livre est génial, plein de vie, de joie de tolérance….. Et surtout tellement drôle.
    Ça fait du bien de s’attacher à des personnages déjantés, et avec autant d’humour.
    Je recommande vivement si vous voulez passer un bon moment et vous changer les idées dans ce monde tellement figé.
    Encore merci pour cette belle histoire.

  62. Amélie

    Un bon moment de rigolade pendant cette lecture, une lecture super agréable pour la période d’été. J’ai adoré, comme à chaque fois la plume de Matthieu Biasotto nous captive et nous transporte dans son univers.
    Ce qui m’a le plus touché dans cette histoire c’est l’évolution de Hakon.
    J’ai adoré avoir les points de vus des 2 personnages pendant la lecture.
    Je le recommande à 1000%.

  63. Engel

    L’auteur nous montre encore une fois avec quelle facilité il peut passer d’un registre à l’autre. Cette fois, c’est dans l’humour qu’il nous émerveille avec cette histoire drôle et touchante. J’ai vraiment adoré. Vive les licornes et les bretzels !

  64. BRETEL Hélène

    Une premiere pour moi avec un roman de Matthieu. Hakon est drole attachant. Une belle histoire qui ne m’as pas laisser indifférente. J’adore le père 🙂

  65. Mûri_Elle_VE

    Sublime roman sur la tolérance, la compassion, l’empathie, l’amitié et surtout l’amour… l’amour de l’autre. Encore une très belle pépite de Matthieu que je remercie infiniment de m’aider à traverser la vie..

  66. Valérie

    J’ai adoré et dévoré ce livre. En ces temps moroses comme il est bon de rire, et j’avoue mettre éclatée du début à la fin. Merci à l’auteur que je découvre pour ce magnifique moment.

  67. Jo

    J’ai sauté à pied joint dans cette romance dépaysante et j’ai bien fait ! Je me suis régalée. J’ai déconnecté de mon quotidien morose coronoviral. Et comme toujours à la fin d’un roman de Matthieu Biasotto je suis déjà nostalgique de ses personnages. Bref une très bonne romance de plus !

  68. RANJIT

    Après la lecture de plusieurs romans noirs, tous excellents, quel revirement !
    Magistral ! une pépite hilarante
    Je suis inconditionnelle de votre travail Monsieur BIASOTTO.
    Je verrais bien votre roman adapté au cinéma.
    Je vais dévorer le reste de vos œuvres

  69. Joane Goursaud

    Comme toujours les romances de Matthieu sont brillantes. J’ai adoré. Les personnages sont complètement déjantés. J’ai rigolé sans cesse. Que de rebondissements ! Je recommande

  70. sandra

    on se demande où on va, on rit. L’auteur nous emmène dans son monde, comme d’habitude, et qu’est-ce qu’on y est bien 😉
    Un vrai bonheur. Je recommande.

  71. Dom.

    Quel beau moment de lecture. Ce livre m’a fait sourire et rire de bout en bout. Les personnages sont décalés et attachants, le dépaysement est un pur plaisir . Cette histoire extravagante mêle sentiments, humour et amour. A découvrir et dévorer ! Bonne lecture.

  72. Karen Obadia

    Une romance qui fait chaud au cœur et beaucoup rire
    Encore une réussite pour cet auteur que j’ai beaucoup de plaisir à découvrir.
    Je fais rapidement tester ses thrillers que je ne connaissais pas bien encore

  73. luluthebookworm

    Une histoire pleine d’humour mais pas seulement.
    J’ai beaucoup aimé et été touchée par les thèmes abordés.

  74. Stéphanie Butel

    Quel plaisir de découvrir la plume de l’auteur dans sa version humoristique ! J’ai vraiment apprécié l’intrigue et les personnages et leur folie . Je le recommande.

  75. DETINE

    Ce livre est un antidote à la morosité !!!
    De l’humour , une histoire qui tient en haleine , de beaux mots et jeux de mots , bref encore un succès en perspective !
    Bravo à l’auteur .

  76. Nathalie

    Quel plaisir j’ai eu à la lecture de ce roman! Une véritable danse des émotions! Pas un seul moment je ne me suis ennuyée avec ces personnages haut en couleur, attachants et hilarants. Situations cocasses et sentiments tendres rythment cette histoire sur fond de sujets relativement sérieux. Je recommande et en redemande!!!

  77. tifenn mongermont

    Un très bon moment de lecture. Très feel good et émouvant.
    En ce qui concerne Håkon il m’a gonfle avec ses mensonges, Suldrun j’ai adoré avec ce côté complètement barré. J’ai aimé la vision de la maladie psychiatrique a travers les yeux et la poésie de Torsen, ca m’a tiré les larmes. ❤

  78. Stéphanie Willemet

    J ai trop aimé pourtant au début j me suis dit boffff
    Eh ben nan !!
    Quelle histoire ,ce mélange la sexualité ,la maladie
    Et ce final auquel je ne m attendais pas !!!!
    Canonnnnnnnnnnn!!!!!!!
    A lire absolument !!!!!!

  79. Céline SOMVILLE

    Une belle romance pleine d’humour et de tolérance, avec un savoureux mélange de quiproquos et sous-entendus !!

  80. Sanna

    Quelle belle romance ! Pleine d’humour et de poésie. Des personnages déjantés au grand coeur et un hymne à la tolérance, l’acceptation des différences. Le meilleur Matthieu Biasotto ce jour.

  81. Audrey bruno

    Besoin de vous changer les idées? Alors n’hésitez pas a lire ce livre. Fou rire garanti ! J’ai passé un très bon moment avec cette lecture.

  82. DUFRESNE Laurence

    Foncez, commandez ce livre et profitez de près de 600 pages de pur bonheur, de rires, de gaieté ! Un vrai bonbon cette histoire !

  83. Lilith

    Et voilà. Encore un très très bon moment de passer entre fou rire amour force et tendresse. Merci à vous pour cette parenthèse enchantée .

  84. orlane harivel

    Toujours aussi bon,toujours autant de mal à se dire que c’est le dernier mot.vivement le prochain roman.c’est trop addictif comme tout !!!!

  85. josiane

    a lire sans modération! Attendez-vous à vous tordre de rire, je ne supporte la romance uniquement si elle me fait rire…Langage de tous les jours, on appelle un chat, un chat! J’adore ça! merci pour ce pur moment de franche rigolage et une romance tumultueuse en plus! Une pépite dans le genre! Si vous en connaissez d’autres dans le genre, conseillez moi! Merci.

  86. Olivia

    Oui , que du plaisir . Une belle romance qui convient très bien pour cette période particulière . La plume de Matthieu est toujours aussi fluide et j’adore . Un feel good qui fait sourire , rire et qui aborde en même temps l’homophobie et la maladie mentale, chapeau ! A lire .

  87. STREIFF Sophie

    Encore un excellent roman ! Un tout autre univers, léger mais avec des sujets profonds, dans une ambiance nordique. J’ai beaucoup aimé. Bravo Mathieu.

  88. Coralie Champ’

    Wahou!! Encore une super histoire Bravo!!
    Que d’humour dans ce livre c’est un vrai régal!
    A chaque roman je deviens encore plus fan! Vraiment bravo

  89. Cat.

    Sourire, rire, émotions, j’ai même pleuré sur les 200 dernières pages, jusqu’à ce que la question du petit garçon qui s’est fait piquer sa luge ne me fasse rire à nouveau… Je ne me lasse pas de lire votre prose… J’ai aussi une de vos peintures à la maison. J’adore! Continuez comme ça ! ❤️❤️❤️

  90. Emilie

    Quel bienfait ce livre plein de tendresse et de rigolade.
    Un grand blond a croquer et une tornade rose vont se télescoper pour notre plus grand plaisir et nos zygomatiques. 3ème livres que je lis de l’auteur et certainement pas le dernier

  91. Mina P

    C’est facile de tomber sous le charme du héros, Håkøn . D’abord parce que dès le départ les mots teintés d’humour et sa situation incontrôlable, le rendent très vivant et attachant mais aussi parce qu’ensuite plonger dans son esprit est un spectacle à part entière tellement il est doué pour les embrouilles et la dissimulation.
    Il est fascinant.
    Par sa façon de jouer avec les situations, mais aussi par sa façon de se raconter et d’aller jusqu’au bout de lui-même. Il occupe l’espace et accapare l’attention depuis le prologue « délirant » de drôlerie, jusqu’au mot fin dans un épilogue « coloré », en passant par une intrigue sortant de l’ordinaire qui va pulvériser ses idées reçues sur un monde qu’il ne connaissait pas et qu’il va découvrir malgré lui.
    J’ai adoré son personnage.. Avec tous ses défauts et toutes ses qualités…. de cœur.
    Tout comme j’ai adoré le personnage de Suldrün, solaire et d’une franchise décapante, dans ce jeu de chat et souris « machiavélique » où tous les coups sont permis. DEUX héros touchants, hors normes, troublants, charismatiques… et tellement séduisants dans leurs « défauts » et leurs qualités de cœur qu’ils ont fait de leur histoire une belle leçon de vie.

  92. Emilie B

    Je ne sais pas vous mais n’ayant jamais eu la chance de visiter ce superbe pays qu’est la Suède, les seules choses que je connais c’est le magasin jaune et bleu avec des noms de meubles à coucher dehors, le troublant Alexander Skarskard (mon beau mec suédois de réf mdr…) et Krispolls, la biscotte qui fait crac crac…

    Enfin, ça c’était avant d’ouvrir la première page de la dernière pépite made in Matthieu, parce que désormais je connais Hakon, le mytho professionnel phobique du suppo mais nouvellement fan de bretzel, Suldrun, la tornade aux cheveux roses qui déteste le mensonge et Torsten, l’ancien tatoueur fugueur au parapluie et aux bottes jaunes.

    Rien qu’avec leur prénom, je voyageais déjà…et je vous parle même pas du prologue, j’avais déjà les larmes aux yeux…avec Hakon et son problème de poire à lavement, de porte de derrière fermée à double tour et de copine aussi sexy qu’un bulldozer, alors je ne peux que vous conseiller à votre tour de venir faire leur rencontre car ils valent le détour…une véritable bouffée d’oxygène et une vraie gymnastique des zygomatiques…

    Que je vous la présente un peu quand même, cette bande de « fêlés », alors vous avez tout d’abord Hakon, grand blond aux yeux bleus aussi doué pour séduire les femmes que pour embobiner son monde en disant des mensonges plus gros que lui, mais bien trop souvent à cours de fric.

    Ensuite, Stellan communément appelé « Chiba », le coloc et meilleur ami gay, d’un soutien sans faille, d’une patience exemplaire et qui est un talentueux photographe.

    Puis, Torsten, le papa follement et adorablement excentrique d’Hakon qui a des rituels bizarres avec de la nourriture et une peur atroce de la pluie.

    Suldrun est un bonbon acidulé, piquant et pétillant, légèrement brut de décoffrage, habillé en personnage de manga qui vit avec son chat brouteur Shofu, adore le nutella, son plaid, Netflix, ses vibros et refaire le monde avec sa meilleure amie Inger, la reine de la sucette antistress.

    Vous mélangez tous ceux-ci et vous récoltez un cocktail détonant, magique, poétique, authentique, à mourir de rire et surtout très touchant, car derrière les apparences se trouvent des personnages abîmés par la vie, par le passé, par la perte mais la rencontre de nos deux spécimen hauts en couleur va tout bouleverser et tout va partir en zizicoptère…

    En postulant à Djupe, cette boîte de pub un peu atypique puisqu’elle n’embauche que du personnel gay, jamais Hakon n’aurait pu imaginer que sa vie partirait autant en live…surtout en croisant le chemin de la demoiselle aux cheveux roses pas si dupe sur ses préférences sexuelles…

    Et c’est là que vous allez découvrir le pourquoi de la licorne…mais je ne vous en dévoilerai pas plus car leur histoire se déguste page après page et je peux vous dire que vous allez adorer vous attacher à chacun d’entre eux, à tout ce qu’ils sont, que ce soit leur folie, leur bonté, leur bienveillance, leur amour, leurs fêlures, leurs peurs, leurs maladresses, leurs vulnérabilité, leur grande gueule et leur répartie acerbe.

    Alors foncez en prendre plein les mirettes…vous allez adoré ça…

  93. Marine

    Comme toujours la plume de cet auteur nous transporte, lui gros menteur compulsif et elle qui a horreur de ça mais entre les mensonges sur les antécédents au niveau du travail ses tendances homo ou pas pour lui, et elle qui déteste les mensonges et qui adore la provocation. Tout les séparent, mais c’est deux personnages très attachants.

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − 2 =

Vous aimerez peut-être aussi…

Panier

Articles récents

Commentaires récents

Toggle Dark Mode
Toggle Font Size
0
    0
    Ton Panier
    Ton panier est videRetour boutique