Jalouse – Exemplaires dédicacés

Noté 4.85 sur 5 basé sur 91 notations client
(91 avis client)

17,00

Manque de confiance en elle, aucune confiance en lui. De toute évidence, Noémie est jalouse. Pas de chance, Samuel plaît aux femmes. Un photographe doué quand il s’agit de sublimer des créatures de rêve.

Si Noémie est aussi méfiante que vigilante, c’est qu’elle est échaudée. Il y a de quoi l’être quand on vit avec un menteur qui a tout gâché entre les cuisses d’une autre. Le genre d’erreur qu’on efface difficilement et dont on ne se remet pas vraiment.

Par amour, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, elle tente pourtant de composer avec cette humiliation et de se reconstruire en instaurant de nouvelles règles. Un an après l’impardonnable, lorsqu’elle tombe sur le second téléphone de son petit ami volage, tout bascule. Ce mystérieux mobile cache des choses.

Le doute devient une certitude. Entre peur légitime et névrose, la frontière disparaît. Trahison, non-dits et manipulation : déjà vu, déjà vécu tout ça. Hantée par des images qui laissent des traces, par des mensonges avérés ou passés sous silence, elle cherche à lever le voile sur la vérité. Le genre de vérité qui change une femme à jamais. Est-ce qu’elle pourra seulement l’accepter ?

1 en stock (peut être commandé)

Description

Suspense / Sentimental
Avril 2018
525 pages
Exemplaire dédicacé + Marque-page
Expédition en 48h (livraison sous 3 jours ouvrés, en général)

 

91 avis pour Jalouse – Exemplaires dédicacés

  1. Note 5 sur 5

    Rebecca Greenberg

    Un roman remarquable, que je classerai pour ma part dans la catégorie “Drame psychologique”. Très bien écrit, Matthieu Biasotto s’améliore à chaque nouveau livre, dans la qualité de son écriture mais également dans la profondeur de ses propos. Tout y est juste et authentique. Ce récit résonnera de façon particulière pour chacun d’entre nous, c’est assurément un roman qui prend aux tripes. Bonne route et au suivant!!

  2. Note 5 sur 5

    Méli Mélo – Bymélimélo-

    Qui n’a jamais été rongé par la jalousie ?
    Cette jalousie malsaine qui nous dévore de l’intérieur qui nous révèle une autre facette de notre personnalité et on commence à ne plus penser qu’à ça, à croire des informations qui ne sont pas forcément bonnes, mais la jalousie nous pousse comme le pire des poisons à nous transformer en une autre personne qu’on n’aime pas, mais qui est plus forte que nous et qui nous fait faire n’importe quoi pour que l’être aimé reste à nos côtés !
    Noémie fait partie de ces personnes rongées par la jalousie ce sentiment qui nous brûle nous ronge de l’intérieur !
    On fait donc la connaissance de Noémie une jeune graphiste, qui s’est lancée dans l’aventure de la freelance après avoir démissionné de son poste et vient d’obtenir son premier gros contrat !
    C’est une jeune femme blessée qui n’arrive pas à avancer depuis la trahison de son petit ami, elle voit le mal à chaque coin de rue, à chaque changement même minime de son conjoint ! Elle n’a pas pu le quitter même s’il la trahit, elle l’aime à en crever, ils sont ensemble depuis 12 ans une relation presque parfaite qui a volé en éclats quand elle l’a découvert !
    Mais elle n’a pas réussi à le quitter et lui en fait voir de toutes les couleurs, une relation qui devient toxique tellement Noémie est jalouse et tellement elle le tient en laisse. Ils ont dû quitter leur appartement et refaire peau neuve pour effacer cette trahison !
    Il lui a promis de plus jamais touché à son appareil photo lui le grand photographe !
    C’est le premier roman de l’auteur dans ce domaine, lui qui est habitué au thriller se lance dans un autre style une romance sombre sous les apparences de drame psychologique, qui nous tient en haleine tout le long !
    Matthieu Biasotto a réussi à me faire douter jusqu’à la fin et je ne savais pas du tout à quoi m’attendre ! Au bout de 100 pages, je pensais savoir ce qu’il allait se passer et bah non, je me suis complètement trompée !
    Tout le long, j’ai eu le cœur brisé pour Noémie et tout ce qu’elle pouvait endurer. La jalousie est un poison qui pourri la vie de l’autre, mais aussi la vôtre et vous fait faire des choses pas très claires !
    L’auteur a réussi à me faire douter, m’a intriguée, je ne me suis pas ennuyé une seule seconde et vu la facilité qu’à l’auteur à me transporter, je me suis demandée si c’était vraiment son premier roman du genre !
    La plume de l’auteur est addictive impossible de décrocher sans savoir la fin ! Et cette fin mon dieu !
    Merci Mathieu pour ce magnifique livre qui est pour moi un joli coup de cœur !

  3. Note 5 sur 5

    HENNER Christophe

    Enfin un nouvel opus de ce talentueux jeune écrivain ! Je n’ai pu attendre et il me tarde tellement de l’attaquer…..

  4. Note 5 sur 5

    D chroniqueuse blog Nuits Blanches des accros du livre

    Un nouveau Biasotto, un nouvel univers. Cette fois c’est de la psychologie, Noémie perdue dans les affres de la jalousie et il faut dire que son mec il aime les secrets et cumule les indices compromettants. On suit ce couple qui s’aime autant qu’il se fait du mal jusqu’à la fin….Une fin cliffhanger (qui en perturbera plus d’un je pense), une fin qui nous coupe le souffle. Chaque détails comptes alors prenez le temps de découvrir la plume de Matthieu Biasotto sous un autre angle.
    Perso j’ai adoré il est dans mon top 5 de cet auteur.

  5. Note 5 sur 5

    Isa Bel

    Celui qui n’a jamais été jaloux à un moment donné de sa vie
    jette la première pierre !
    Jaloux oui mais jusqu’à quel point ? Dans son nouveau roman Matthieu Biasotto appréhende cette caractéristique propre à l’homme qui peut aller très loin dans les comportements relationnels.
    Le profil psychologique de ses personnages est bien accentué, on détestera l’un, on plaindra l’autre et inversement. Les situations ne seront jamais simples, le flou et l’ambiguïté règneront en maître, vous côtoierez la colère, la rancœur, mais également l’amour fou, celui qui fait mal, qui déchire les âmes torturées par la jalousie.
    Car elle peut être maladive, destructive, elle amène celui ou celle qui en souffre au bord de la folie et lui faire perdre tous jugements objectifs.
    En acceptant de suivre le parcours de Samuel et Noémie, vous aller toucher du bout des doigts ce cheminement qui vous mènera au-delà de ce que vous attendez. La chute n’en sera que meilleure.
    Matthieu Biasotto rajoute à sa panoplie d’auteur un nouveau genre inattendu éloigné de ses précédents écrits. Le résultat est tout simplement excellent, son empreinte atypique, qui rend chacun de ses livres uniques et qui nous laisse sans voix et béat d’admiration, reste bien évidement présente. Je vous le garanti vous allez une nouvelle fois chavirer, mais vous ne coulerez pas. Une étape est franchie, nous allons parcourir à ses côtés un beau et long chemin, plein de belles promesses, de découvertes et d’aventures …
    L’avenir est en route
    Plongez tête baissée dans ce nouveau monde révélé par L’Univers de Matthieu Biasotto

  6. Note 5 sur 5

    Mel dc1000 PREMIERS REDACTEURS D’AVIS

    J’ai adoré ! Avec ce roman l’auteur nous plonge en plein tourment affectif, un voyage entre le folie et la détresse, un plongeon au cœur d’une âme blessée, bafouée… tout simplement d’une femme trompée.
    Page après page, c’est toute une palette de nuances que nous offre l’auteur, un mélange et entremêlement de douleur, de doute, de suppositions.
    Noémie, héroïne de ce récit, possède une personnalité et un caractère aussi explosif que doux, passionné. C’est une femme trompée qui en voulant pardonner et ne plus douter perpétuellement, fini par se perdre elle-même.
    L’histoire est menée tambour battant.
    Samuel, le compagnon de Noémie, reste énigmatique jusqu’au mot fin. Il nous donne du fil à retordre avec son comportement, ses double-sens, ses silences. Des secrets qu’il s’impose qui, sans le vouloir, peuvent pousser à l’irréparable, à la faute. C’est un homme qui surprend, qui intrigue.
    A chaque chapitre l’auteur nous malmène, nous torture l’esprit, tout comme avec son héroïne. Aucun répit ne nous est laissé. Une situation positive, un instant doux et hop, aussi sec, nous sautons à pieds joints dans le tourment, le questionnement, la colère, la crise. Les rebondissements s’enchaînent à une vitesse folle, nous donnant l’impression d’un tambourinement de cœur perpétuel.
    Les personnages secondaires sont autant de pions que de personnes indispensables. Ils tendent à créer cette ambiguïté où vous avez l’impression d’être totalement fou, à côté de la plaque, d’être seule au monde avec votre détresse et votre cerveau qui carbure plein régime, à l’imagination la plus excentrique.
    J’ai aimé la facon dont l’auteur a su développer chez son héroïne les différentes phases de sa jalousie, nous montrer comment son obsession peut gâcher la vie, sa vie… tout briser au lieu de tout réparer.
    L’histoire est bien structurée, du début à la fin. Il y a du rythme, de l’action, des cris, des pleurs et beaucoup d’amour.
    Un récit très cohérent, très réaliste et qui donne à réfléchir.
    Encore une fois la plume de l’auteur m’a bluffée. Elle est percutante, franche, affûtée.
    Une plume qui vous embarque avec elle, vous plonge au sens le plus profond des mots, des émotions. Et des émotions, croyez-moi, vous allez en ressentir, les toucher du bout des doigts : des fortes, des violentes, des douces, des sensuelles, des amères… un yoyo de pleurs et de petits bonheurs.
    Et avec ce texte, et bien j’ai découvert un autre aspect, ou une nouvelle facette, au choix, de la plume de Matthieu Biasotto : un style poétique ! Avec parcimonie, de-ci, de-là, il nous pose cette poésie délicatement, sans bruit, cette poésie des mots, et cela finit de vous embarquer complètement pour vous faire chavirer indéniablement. Un petit coté lyrique qui fait grimper encore d’un cran cette plume déjà si expressive.
    Un roman différent de ce que l’auteur a fait jusqu’à présent et je peux vous dire que c’est une réussite. Les dialogues sont bons, la narration excellente, les personnages exquis à souhait, tourmentés, passionnés, mystérieux, leur psychologie fascinante, et surtout un texte qui vous tient en haleine jusqu’au bout, un récit qui vous donne l’impression de vivre avec Noémie ce que elle, elle vit, ressent et pense.
    Et cette fin ! Mon Dieu, cette fin… sublime… et ce petit mot personnel de l’auteur… encore plus magnifique.
    La jalousie… un monde infini de possibilités, d’imagination, un terrain de jeu psychologique indéfini.
    La jalousie… un sentiment aussi humain qu’animal (ce que peut paraître devenir Noémie parfois) et qui vous apporte autant de bien que de mal.
    Mention spéciale pour la couverture : coup de cœur pour moi.
    En bref, JALOUSE est un roman que j’ai adoré, qui m’a procurée autant de piqûres au cœur que de bonheur à l’âme. Un récit traité avec talent par Matthieu Biasotto, qui, par ses mots et son savoir-faire en suspens, nous transporte totalement dans la folie “Noémie”.
    A lire pour tout découvrir de ce sentiment parfois destructeur et pour vivre pleinement cette incursion dans le cœur meurtri d’une femme trahie.

  7. Note 5 sur 5

    Emiloche

    Un titre court, percutant et un résumé qui nous plongent directement dans le thème de l’histoire, sans pour autant trop en dire. On se doute bien que notre héroine a été trahie et que depuis elle est jalouse, mais c’est tellement plus que ça, en tout cas pour ma part, j’ai été conquise et bluffée.
    Noémie est une jeune femme trompée. Elle aime plus que tout son homme, Samuel , mais lui ne lui rend pas très bien. Enfin, il a fait une erreur, une seule, et depuis elle lui fait payer tous les jours. Elle l’a privé de son métier, sa passion, la photo, forcément quand de l’autre côté de l’objectif se trouve de magnifiques femmes, elle ne peut qu’être maladivement jalouse, il est désormais serveur dans un resto.
    Et oui, depuis qu’un soir, elle l’a trouvé dans leur lit avec la maquilleuse qui travaille pour ses photos, elle n’y arrive plus, elle l’aime mais les doutes sont là.
    Samuel, c’est le bel homme par excellence, du charisme, un physique de rêve, un métier qui attire et où il côtoie de très belles plantes. Mais il a succombé et depuis c’est l’enfer..
    Et vous, que feriez vous, si on vous trompait, seriez-vous prêt à pardonner, et sous quelles conditions? La jalousie peut être valorisante si elle est à petites doses mais elle peut vite devenir, maladive, malsaine et destructrice , quand on doute de tout, tout le temps et surtout de nous.
    A travers ces mots jetés sur le papier, Matthieu nous dévoile les dérives de la jalousie, à quel point on peut enfermer et détruire la personne qu’on aime, quand on a été trahi et que les doutes nous rongent.
    Noémie souffre de plus en plus chaque jour et s’enfonce… Un pas en avant, deux pas en arrière, entre son amie et sa mère qui lui font comprendre qu’elle a un mec en or et toutes les preuves qu’elle a contre lui, elle ne sait plus sur quel pied danser et qui croire.
    Samuel, lui de son côté, ne s’épanouit pas en tant que serveur, mais il ne s’en fait pas, il lui ment sur ses fuites, ses photos, son travail…
    J’ai autant eu envie de secouer Noémie pour la faire partir que de la consoler pour tout ce qui se tramait derrière son dos. Et j’ai autant eu envie de frapper Samuel pour qu’il arrête ses mensonges que de le réconforter pour tout ce qu’elle lui fait subir.
    Je suis passé comme eux, par des moments de doute, de rage, de pleurs, de plaisir, il n’y a a pas une seconde d’arrêt, on veut savoir, tout savoir…
    Plongez comme moi, dans une histoire pleine de tension, une écriture toute en subtilité, sincère et percutante, vous en ressortirez plus que surpris et pas forcément indemnes.
    Une plume que je ne connaissais que de nom que je vais désormais suivre avec un très grand plaisir.
    PS: Méfiez vous des apparences…

  8. Note 5 sur 5

    Claire

    Jalouse comme une femme déchirée par le doute de la fidélité de son homme fou d’elle, mais qui l’a trompée. Samuel travaille dans la lumière et Noémie imagine être son ombre dans ses secrets. Mais jouer le rôle de la face sombre n’est pas sans conséquences et Noémie brûle du coeur à l’âme et la lame d’un couteau pourrait simplifier bien des choses…
    Inclassable, ce roman oscille entre la romance pour l’attachement sans bornes et les risques de frôler la barrière de sécurité, et le thriller sur sa construction, nous menant coeur battant à suivre ces aventures tantôt pleins d’optimisme et tantôt nous mordant la lèvre de dépit.
    Encore un trésor de réussite de cet auteur, à ne pas manquer !!

  9. Note 5 sur 5

    Client d'Amazon

    Noémie nous plonge vraiment dans une souffrance psychologique atroce.Sans préhenbulle,on est de suite dans le bain.A tel point ,que nous lecteurs on est au bord de la folie ne sachant plus ” le vrai du faux”.C est vraiment une immersion dans le pire scénario romantique qui peut arriver à nous tous.On s en prends la tete ,on vit ses angoisses,ses doutes,ses folies…Bref,on suit Noémie dans sa spirale et on est parfois “mélangé à elle”.C est fort ,c est du grand Matthieu ,je le dirai pas assez .C est pour cela que de mon point de vue ,je le classerai dans une “dark romance psychologique” .Un drame psychologique ,je pense pas, pas de drame pour moi que de la souffrance intense!! Apres bien sur quand on dit ” dark romance” on a de suite peur ,les apprioris .Il y a beaucoup de nuances comme dans la peinture,comme dans les plats gastronomiques comme dans tout en faite…Et heureusement,autrement nos vies seraient fade et les lectures seraient monotones!
    Je vais finir par conclure ,si vous avez envie d avoir une lecture qui change ,d être surpris, et surtout prendre le risque d AVOIR PEUR. Ce livre est pour vous.
    Je le conseille vraiment à tous .Foncez rien que par curiosité ou pour confirmer que Matthieu est un artiste entier.

  10. Note 5 sur 5

    julie.M

    Qui n’a jamais un jour ressenti ce sentiment violent et hors de contrôle qu’est la jalousie?
    Jalousie : Sentiment fondé sur le désir de posséder la personne aimée et sur la crainte de la perdre au profit d’un rival
    Dans ” Jalouse”, Noémie va être en proie à des émotions nouvelles dont un an auparavant elle ne soupçonnait même pas l’existence.
    Se métamorphosant en une personne complétement différente.
    Même si elle détestera ce qu’elle est devenue, elle ne se contrôlera plus, ça sera puissant, violent…
    Qu’a t’il bien pus se passer pour que Noémie en arrive là? Pourquoi un tel comportement et ce changement radical de personnalité?
    Sa vie est devenu un véritable enfer sur terre, maniaque du contrôle, insatisfaite, paranoïaque, stressée, elle ne laisse rien passer à son compagnon telle un tyran qu’elle n’est pourtant pas d’ordinaire.
    Sa descente en eau trouble ne fait que commencer venez découvrir son histoire….
    Noémie est une très jolie jeune femme, une brillante graphiste qui mène sa vie en main de maitre. Douée dans son travail et folle amoureuse de son compagnon Sam, elle mène une existence parfaite.
    Ils sont heureux et amoureux, jusqu’à ce redoutable jour ou tout bascule, ce jour où Sam fout tout en l’air, ce jour qui marquera au fer rouge leur vie et leur relation, après ce jour, plus rien ne sera plus jamais comme avant.
    Pourquoi Sam a t-il cédé à la tentation ? Pourquoi à t-il fallu qu’il aille trainer entre les cuisses d’une autre femme? Et pourquoi a t-il fallu que Noémie le surprenne en pleine action?
    Le choc est terrible, Noémie tombe de haut, très haut, elle ne comprend ce qu’il se passe ( enfin si elle a bien visualisé les choses, un peu trop même!!) .
    Son couple vole en éclat, comment refaire confiance quand notre moitié nous humilie et nous trahie de la sorte, comment remonter la pense et refaire confiance à l’être aimé ?
    C’est à partir de ce moment précis que le monstre aux yeux verts fait son apparition, et pas en douceur, non, il arrive tel un ouragan qui ravage tout sur son passage, il arrive aussi vite que cette trahison impardonnable, plus rugissant et impitoyable que jamais.
    Ce roman nous relate donc toutes les méandres de la jalousie, du moment de la trahison, jusqu’à la reconstruction d’un couple meurtrie, en nous montrant les douloureuses étapes qu’on dû surpasser nos protagonistes face à la jalousie.
    Noémie n’est plus celle qu’elle était, non seulement elle a grossi ( le drame pour la gente féminine) , mais en plus elle est triste, brisée, n’a plus confiance en soi ni en son couple.
    Sam, est un très beau jeune homme, photographe de talent et apprécié par les nombreuses femmes qui l’entoure. Il réalise son art sur des modèles de femmes nues .
    Il est également heureux en ménage, avec sa chère et tendre il ne forme qu’un, jusqu’au jour où il pêche, pas des poissons, ni des thons ( quoique…) , mais bien une jolie sirène.
    Malheureusement ou heureusement selon les points de vue, il se fait surprendre par sa bien aimé.
    Il signe son arrêt de mort et il va en baver et ramer pour sauver son couple.
    Oui il a fait une erreur, oui il n’aurait pas dû, oui il regrette amèrement, il va vite s’en rendre compte car
    Noémie va lui rendre la vie impossible et encore le mot est faible.
    Dès le prologue on entre dans le vif du sujet!
    On comprend et conçoit chaque mot, chaque ligne, chaque phrase de l’auteur et c’en devient troublant.
    Ce roman est d’un réalisme déconcertant, à tout moment on peut se retrouver face à telle ou telle situation, ce qui en devient déconcertant.
    Je me suis trouvée dans la confusion et les questionnements incessants, tout au long de ma lecture, face à un Sam secret, qui cache bien des choses.Son mutisme et ses secrets ont failli me faire péter les plombs, pendant tout le long du roman je me suis dit ” Mais parle, explique lui merde” ( oui je suis vulgaire quand je m’emporte!!! ) .
    L’énervement m’a aussi tenue compagnie grâce ou plutôt à cause de Noémie qui est excessive dans bien des domaines, redoutable, sans pitié, elle va loin très loin.
    Néanmoins j’ai compris certaines de ses réactions ce qui je vous l’avoue m’a fait bien flipper!!!!
    Ce roman m’a vraiment fait revoir mon jugement sur la jalousie, et pour cela merci, car ce sentiment si particulier et malsain prend parfois vie en nous sans qu’en s’en rende vraiment compte, on se laisse dicter par la peur de perdre, d’être trahie et humiliée par l’être aimé. on se perd dans des sentiments incontrôlable sans se rendre compte de ce que l’autre subi, et ce roman nous le fait bien comprendre de bien des manières.
    Je ne connaissais pas encore la plume de Matthieu, mais je dois dire que j’ai complétement adhéré, elle est méticuleuse, dense, déroutante, séduisante et totalement addictive.
    La troisième personne n’est pas la narration que je préfère habituellement, mais ce ne m’a pas du tout dérangé, bien au contraire, le fait de passer d’un personnage à un autre , de rentrer dans leur tête, leur intimité et avoir accès à certains de leur secret a été une superbe expérience.
    Cette lecture c’est les montagnes russes assurés niveau sensation et émotions, pas une seule seconde d’ennui , on est tenu en haleine de la première à la toute dernière page et même bien plus 😉
    ” Jalouse” est un roman qui va jouer avec vos nerfs, un roman qui ne vous laissera as indifférent et qui fait réfléchir, avec un message plus que magnifique qui en ressort.
    L’histoire est bien ficelé , bien décrite et tellement réaliste que ça en fait peur, des émotions fortes vous tiendrons compagnie au fil des pages. Car, oui du début jusqu’à la dernière ligne rien ne se passera comme vous le voudrez ( ça serai trop simple sinon ! ) , et si vous n’êtes pas un poil patient, votre liseuse risque de faire un aller simple contre le mur, car la frustration est parfois à son comble, mais ça en vaut tellement la peine ! Alors gardez bien votre liseuse entre vos mains et savourez chaque mot de cet auteur qui avec sa première romance, tape haut, fort et juste.
    Pas une seule fausse note pour moi !
    Dernier point positif, la couverture est juste magnifique, je suis fan ,elle représente tout à fait le roman et c’est d’ailleurs la première chose qui m’a attiré avant même de lire le résumé!

  11. Note 5 sur 5

    Betty

    Cela fait 2 ans que je suis attentivement, que je lis cet auteur avec enthousiasme… et je ne cesse de me dire qu’il peut écrire sur tout…
    A la lecture de la 4eme de couverture je me suis demandée : « Est-ce que je vais accrocher avec ce genre d’histoire ? ». Oui… parce qu’avec « Jalouse », il sort un peu de sa zone de confort et il me sort surtout de la mienne. Mais j’ai confiance et j’entame « Jalouse » et une fois de plus, la magie opère…
    C’est toujours un réel bonheur de retrouver la plume de Matt qui sait si bien nous faire ressentir précisément ce que l’on doit ressentir. La jalousie pour moi, c’est un terrain presque inconnu…
    « La jalousie brûle la foi comme le feu consume le bois » : proverbe japonais qui résume bien ce mot « JALOUSIE ». Un sentiment perçu à tort, ou à juste titre d’ailleurs, qui peut tout détruire dans un couple, mais aussi autour de soi… J’ai aimé je dois le dire découvrir le « concept de la jalousie » à travers les mots de l’auteur. On le lit… On le vit… et on assiste impuissant à tout ce que ce sentiment peut provoquer : la souffrance de la personne jalouse, mais aussi celui qui subit les assauts de « cette jalousie » ; des retrouvailles, des déchirements à répétition ; un entourage dérouté souvent mis à mal… Et surtout, où tout cela peut-il bien mener ? Je faisais pleinement confiance à l’auteur pour nous faire une fin comme lui seul sait les faire… et je n’ai pas été déçue !

  12. Note 5 sur 5

    doyelle

    Quand Matthieu me demande si j’aimerais lire Jalouse en avant-première. Je n’hésite même pas une seconde. C’est OUI !!! Je trépigne d’impatience en attendant l’heure du coucher pour commencer la lecture. Le soir venu, je file en catimini dans ma chambre…
    Je fais la connaissance de Noémie qui se rend à une réunion importante avec un de ses clients. Elle n’est pas en forme, mais pas du tout !! La fièvre s’est invitée, elle sent la maladie l’envahir. Noémie doit prendre sur elle, car cette réunion est primordiale pour que sa société qu’elle vient de créer puisse fonctionner. Noémie s’est lancée dans cette aventure pour pouvoir travailler à domicile, être au plus près de Samuel. Inconsciemment ou pas, elle veut pouvoir le surveiller, épier ses moindres gestes… il l’a trahie, bafouée, salie, rabaissée en la trompant avec un de ses modèles. Samuel est un photographe de talent. Il a brisé ce lien qui les liait. Elle a perdu toute confiance en lui et surtout elle a peur, se méfie de tout. La jalousie se distille jour après jour en elle, comme un poison qui l’empêche d’être elle, d’aimer entièrement, de partager… Pourtant , Noémie a besoin de Samuel, puisqu’elle lui a laissé une chance, une dernière chance de se faire pardonner, de se rattraper… le prix fort lui ai demandé, l’arrêt définitif de la photo.
    Peut-on réellement pardonner, oublier le mal fait ?
    Ce mal qui vous démolit jour après jour, qui vous empêche de voir clair, vous fait douter de tout, vous diminue, vous enlise, vous empêche d’avancer. Noémie veut y croire, enfin essaie d’y croire. Mais c’est plus fort qu’elle, Samuel doit la tenir au courant de tout, vraiment tout, sinon elle pique crise sur crise. Des scènes de jalousie qui frôlent l’hystérie.
    Pendant cette réunion qui se passe à merveille, Noémie est prise de vertiges et doit écourter celle-ci et rentre chez elle se coucher, fourbue de fièvre. Un bourdonnement incessant, un son qu’elle n’arrive pas à identifier la réveille. Elle tend l’oreille, ce bruit vient de la penderie de Samuel, elle se lève et fouille dans les affaires de son compagnon et trouve…
    un téléphone !!! Pourquoi possède-t-il un deuxième téléphone ? Que lui cache encore Samuel ? Continue-t-il à la tromper ? Pourquoi tout se passe comme ça, alors qu’il ne faisait que la bercer de je t’aime ? Continuer ou tout arrêter ?
    Noémie commence une traque infernale, l’épie, l’espionne et analyse tous ses faits et gestes…
    Jusqu’où ira-t-elle ? Jusqu’où la jalousie va la mener ?
    Noémie en sortira-t-elle indemne ?
    Matthieu, encore une fois tu m’as littéralement envoûtée grâce à tes mots, tes phrases, posés avec justesse, délicatesse qui font mouche à chaque fois.
    Merci pour ta confiance.
    Je vous conseille vivement de le lire.

  13. Note 5 sur 5

    Laurent1000 PREMIERS REDACTEURS D’AVIS

    Quand on forme un couple, un vrai couple, pas pour des raisons matérielles ou de convention, l’amour doit être le moteur, la raison d’être de faire un bout de chemin ensemble, de se projeter dans l’avenir, de mettre chacun la main à la pâte, d’afficher sa joie et sa bonne humeur, de se compléter, de se trouver des raisons de croire en l’autre, de faire confiance, de se réconforter en cas de coup dur.
    Mais quand l’un des deux finit par tromper l’autre, peut-on lui donner une deuxième chance ? Jusqu’où peut-on aller pour prouver le contraire ?
    Que reste-t-il vraiment de nos passions et de nos amours de la première heure ?
    Pour Noémie et Samuel, la vie a dérapé un beau jour …
    Seront-ils prêt à franchir un nouveau cap ?
    Pour avoir déjà lu quelques-uns de ses romans, inutile de tourner autour du pot, c’est un virage à 180 degrés que nous propose l’auteur, Matthieu Biasotto.
    Après les thrillers qui vous glacent le sang ou qui vous embarquent très loin dans les frontières du fantastique ou du paranormal, une chose est sûre, vous trouverez toujours du suspense, cette montée d’adrénaline qui ne vous fera pas lâcher l’histoire, des personnages toujours en proie à des doutes existentielles ou face aux tourments de la vie, des intrigues tortueuses à souhait, une écriture qui sait vous faire harponner pour ne vous libérer qu’au dernier mot.
    Je remercie l’auteur de sa confiance pour cette lecture qui ne fait que renforcer et confirmer tout le bien que je pense de sa plume, il y a des auteurs avec qui le contact opère et découle dès les premières lignes d’un livre et Matthieu Biasotto en fait parti, c’est inné et pas besoin de mots pour le démontrer.
    “Quand on aime, on souffre en silence …”
    La jalousie est une émotion humaine, une division supplémentaire dans la complexité des rapports à autrui, il ne date pas d’hier, dans la théorie la plus absolue, elle n’existerait pas si le monde était habité seulement par deux personnes mais quand d’autres s’invitent dans la danse de la vie et de la mort, plus on est des fous plus on rit, si seulement, à priori …
    Les émotions contrariées, les affres de la vie qui déboulonnent et font vaciller les socles même les plus endurcis, les vrais sentiments qui se perdent dans le tumulte et des imbroglios les plus divers, l’humain a plusieurs facettes, chacun a sa manière de réagir, de prendre les choses en main, le silence et les non-dits sont des signes annonciateurs, les doutes s’installent pernicieusement, les esprits les plus fragilisés le sont davantage et cela participe inévitablement à cette peur de perdre l’autre, à craindre pour sa zone de confort puis insidieusement, une paranoïa de tous les instants vient se greffer dans le chaos mental, les meilleurs souvenirs d’antan ne deviennent plus que de lointaines évanescences qui renforcent alors tout le mal-être, fait remonter toutes les promesses et les désirs refoulés, il suffit d’un message par ci, d’un regard par là, cette jalousie agit comme un mauvais tour de magie, comme une gangrène qui étouffe, fait déborder des situations les plus banales vers un abandon de toutes les convictions, dans l’absence de l’autre et du touché charnel, ce manque qui fait nouer des banderilles dans le bas-ventre, vers ce qui s’apparente à cette inconscience et une fuite de ses repères habituelles.
    La plume de l’auteur sert malicieusement une intrigue qui braque vers un virage délicat dès les premières lignes, une ambiance qui se charge subtilement, couche après couche, peut-on délivrer un deuxième sésame, cette chance unique qui survient après l’impensable, toute faute avouée est à moitié pardonnée, la jalousie n’est que le processus mental pour souligner sa propre insécurité, renvoie à ses réminiscences issues de l’enfance, les déceptions et les blessures qui ne sont jamais guéries, ce point de basculement qui entraîne toutes les personnes concernées de près ou de loin, personne n’est épargnée et cette sphère de l’entourage des protagonistes, tout le monde semble tracer son chemin et trouver la ligne de mire, faire au mieux ne suffit plus, chasser le naturel il revient au galop, ce roman parle d’amour perdu mais sert aussi de révélateur, quand bien même certains personnages se positionnent dans la périphérie du champ de mines, il suffit de quelques étincelles pour se retrouver au coeur du brasier.
    “La jalousie est inséparable de l’amour, elle le suit toujours pas à pas.” (François-Victor Hugo )
    Addiction quand tu nous tiens, quand cet amour qui tenait de l’infaillible se met à trembler sur ses fondations, je te tue donc je t’aime, quand cet amour trouve un miroir au fond de soi, une vertigineuse plongée dans l’abysse mental, quand on est aucunement préparé, dire que c’est un uppercut ou un direct d’une droite que l’on se prend en pleine figure est un doux euphémisme, le deuil de l’autre s’invite malgré soi, difficile de s’en remettre, l’avoir vécu pour en comprendre tous les mécanismes pervers et sournois, des demi-vérités ou des demi-mensonges, du pareil au même, la souffrance du cœur atteint de nouvelles limites si c’est encore possible, le temps pansera les plaies, tôt ou tard au détour d’une conversation ou d’un mot, de ces instants de solitude asphyxiante, se retrouver face à un mur, enfoncé dans un dédoublement de personnalité, une violence des mots qui surgit, une stupeur et un cri de rage devant soi, le miroir renvoie son reflet dans ses plus larges démesures, un visage qui en dit long, une mise en perspective de ces deux personnages dans les frontières de l’impossible réconciliation, des émotions démultipliées tournoient dans son ventre, le corps en pâtit, dans cette phases de déni ou d’incompréhension la plus totale, l’idée de retrouver ses automatismes et ses valeurs premières deviennent la priorité, la raison de survivre et de vivre en dépend, perte des repères, perte d’estime de soi, vivre cette expérience pour mieux en sortir, pour se trouver d’autres qualités, à son corps défendant, la vie est loin d’être une sinécure, la haine de l’autre, dévastateur moment, rideau.
    Que la vie … recommence !
    “J’ai fini par avoir peur de moi-même” (le témoignage de Marie, jalouse repentie)
    Lire renvoie toujours à des souvenirs refoulés, à des degré divers en fonction de son vécu et de ses expériences de la vie, à des moments que l’on voudrait voir définitivement enterrés, c’est un catharsis, une délivrance que de lire Jalouse, comprendre c’est savoir, savoir c’est gérer, crever l’abscès, l’aspect psychologique de Jalouse est poussé à son paroxysme afin de mieux comprendre tous les tenants et aboutissants, par moment le personnage de Noémie peut sembler excessif, parfois le personnage de Samuel peut susciter toute sorte d’envies et pas des plus avouables, la qualité de ce roman réside bien dans sa faculté à transcender le genre romance du départ pour s’orienter vers d’autres horizons, vers d’autres profondeurs qui feront se poser une multitude de questions sur la fidélité, la morale existentielle, la liberté, le poids du passé, l’amour dans ce qu’elle se définit dans sa plus pure expression, des réflexions pertinentes, quelle est la limite à ne pas franchir pour accepter l’autre, jusqu’où peut-on aller chercher l’autre sans tomber dans le pathétisme ou la fin de non-recevoir, jongler avec les mécanismes de sa propre peur et du trop plein de sentiments sont des données sensibles, il suffit parfois juste d’une variable de contrariété ou d’un grain de sable pour enrayer la chaîne, la reconstruction passe-t-elle obligatoirement par une déconstruction de tous les acquis et constantes du passé, peut-on pardonner à l’autre, peut-être légitiment accepter de tourner la page ?
    Autant de questions que de réponses à découvrir dans ce 12ème roman d’un auteur qui surprend à chaque fois par son audace et le savoir-faire acquis dans ses précédents livres, qui sait jouer des situations les plus ordinaires pour faire basculer nos émotions dans toutes les gammes possible, passer de la quiétude à l’effroi absolue, de la peur à la routine quotidienne d’un couple bien sous tous rapports, les fissures qui pointent, des blessures à l’âme, des fêlures qui tardent à apparaître dans les parties communes, toutes ces plages de dialogues réduits à leur plus simple expression, des soucis qui vrillent l’esprit, des données supplémentaires pour embrouiller et créant une dispersion au regard de l’essentiel, le regard de l’autre, le manque de confiance, l’émergence de conflits intérieurs et le respect vital de l’espace de l’autre, la rivalité, le mépris et la sourde angoisse à l’idée de se perdre dans les eaux tumultueuses de la vie et surtout cette peur viscérale de … perdre l’autre, sa moitié, sa raison d’être, son point d’ancrage.
    Vous l’avez compris, lire Jalouse est indispensable pour passer d’abord un excellent moment dans cette histoire oppressante, sombre par moment, la folie n’est jamais loin, la schizophrénie de ses personnages principaux, tous les écrous de sécurité sont dévissées, donner c’est partager, partager c’est donner, qui récolte le vent sème la tempête, tout est possible et c’est ce que j’apprécie dans toutes les histoires, être surpris, être déboussolé, sortir de son confort, lire des pages d’un page pour renvoyer subrepticement à sa propre existence, à ses ombres du passé ou à ses traumas, la vie apprend à mieux nous … comprendre, on dit souvent qu’il ne suffit pas d’une vie pour y arriver alors autant commencer le plus tôt possible avant que cela ne soit trop tard.
    Jalouse de Matthieu Biasotto est une réussite, je suis heureux de l’avoir lu et dévoré en deux temps, parfois prendre le temps de lire pose les questions et soutenir la raison de poursuivre, d’éprouver, de suivre les personnages dans des situations souvent inconfortables malgré eux, des épisodes de grande détresse morale et psychologique, jusqu’à la toute fin, se posera cette ultime interrogation, comment tout cela va-t-il se terminer ?
    Impossible de ne pas conclure en saluant la couverture qui regorge de détails de l’histoire et que j’ai volontairement occultés pour me concentrer sur le ressenti et tous les ressorts dramatiques qui m’ont traversés lors de la lecture, Matthieu Biasotto est un écrivain indépendant, hors norme, un artiste du pinceau et des peintures acryliques, au service également d’autres auteurs indépendants pour imaginer et créer des couvertures originales, l’importance, au risque de le répéter, d’attiser le feu de la curiosité lors du premier contact entre un nouveau livre et le lecteur, le pousser dans ses derniers retranchements du début à la fin de la lecture de tous ses romans, Matthieu Biasotto sait y faire, nous captiver, nous prendre en otage mais pour le plus grand plaisir et pour la plus grande passion de ma vie : la lecture.
    Et Jalouse pour prouver sa dimension à transcender un genre tout en défiant les lois du thriller, tout en les tordant et en les malaxant pour ajouter … nouvelle corde à son arc de talentueux artiste.
    Merci Matthieu pour cette nouvelle ivresse de lecture, de ces moments intimes avec Noémie et Samuel, c’est une fiction d’un réalisme accrue et d’une authenticité sans faille. A recommander !

  14. Note 5 sur 5

    Les lectures d’Aurelalala

    C’est le quatrième livre que je lis de cet auteur et j’en tombe à la renverse à chaque fois. Il nous propose de suivre Noémie et Samuel dans la reconstruction de leur couple suite à la tromperie de Samuel. Jusque là, cela paraît classique sauf que Matthieu Biasotto ne s’est pas contenté de nous partager une banale histoire où on s’explique, on se pardonne et ça repart ! Il a exploré en profondeur la jalousie, celle qui s’est emparée de Noémie. Elle est sombre, violente; elle ne se cache pas, elle explose. Elle est incomprise, elle est vicieuse. Elle manipule. Elle hante. Elle revêt plusieurs facettes, rarement considérées comme agréables.
    Pourquoi dévorer ce roman ?
    – Noémie. Elle est le personnage principal de ce récit. J’ai eu du mal à l’apprécier. Elle est vraiment possédée par la jalousie. Elle est admirable tout autant que détestable.
    – Samuel. Lui aussi, je ne savais pas trop quoi penser. Cependant, l’auteur a posé avec minutie les briques qui composent les mystères de ce héros, au point de nous faire tourner en bourrique. Si par hasard vous vouliez prendre le parti de l’un ou l’autre, je vous souhaite bonne chance !
    – La quête de vérité. Si vous avez déjà lu du Matthieu Biasotto, ce sera sans surprise, que vous découvrirez qu’une évidence n’en est pas forcément une. Il a encore réussi à bluffer son public !
    – Les personnages secondaires que je ne cite pas mais qui sont d’une importance capitale. Bien étudiés et avancés page à page, ils sauront vous horrifier et vous charmer.
    – Les émotions. Celles de Noémie sont particulièrement présentes, plutôt violentes à cause de la jalousie mais toujours justifiées, disons-le, par sa paranoïa (à moins que cela n’en soit pas non plus… tout est permis). Elles sont palpables même pour nous, lecteurs. J’ai vraiment eu la sensation de les toucher parfois.
    Une histoire palpitante au cœur de la jalousie d’une femme trahie, avec un scénario parfaitement mené, avec une fin surprenante même si elle n’est pas forcément inattendue.
    Je mets juste un petit bémol sur le dernier chapitre. J’aurai bien aimé quelques mots supplémentaires.
    En parlant de mots supplémentaires, un message très personnel se trouve à la fin de ce livre : juste magique !

  15. Note 5 sur 5

    coco delecture

    Un virage dans le type d’écrite pour Matthieu Biasotto mais une réussite totale. J’ai été conquise du début à la fin alors foncez

  16. Note 5 sur 5

    isst (client confirmé)

    Celui qui n’a jamais été jaloux à un moment donné de sa vie jette la première pierre !
    Jaloux oui mais jusqu’à quel point ? Dans son nouveau roman Matthieu Biasotto appréhende cette caractéristique propre à l’homme qui peut aller très loin dans les comportements relationnels.
    Le profil psychologique de ses personnages est bien accentué, on détestera l’un, on plaindra l’autre et inversement. Les situations ne seront jamais simples, le flou et l’ambiguïté règneront en maître, vous côtoierez la colère, la rancœur, mais également l’amour fou, celui qui fait mal, qui déchire les âmes torturées par la jalousie.
    Car elle peut être maladive, destructive, elle amène celui ou celle qui en souffre au bord de la folie et lui faire perdre tous jugements objectifs.
    En acceptant de suivre le parcours de Samuel et Noémie, vous aller toucher du bout des doigts ce cheminement qui vous mènera au-delà de ce que vous attendez. La chute n’en sera que meilleure.

    Matthieu Biasotto rajoute à sa panoplie d’auteur un nouveau genre inattendu éloigné de ses précédents écrits. Le résultat est tout simplement excellent, son empreinte atypique, qui rend chacun de ses livres uniques et qui nous laisse sans voix et béat d’admiration, reste bien évidement présente. Je vous le garanti vous allez une nouvelle fois chavirer, mais vous ne coulerez pas. Une étape est franchie, nous allons parcourir à ses côtés un beau et long chemin, plein de belles promesses, de découvertes et d’aventures …
    L’avenir est en route

  17. Note 5 sur 5

    Frédéric Brusson

    Ce roman vous happe dès les premières pages. J’ai été entraîné dans une spirale infernale, faite de soupçons, de doutes, d’espoirs et de peines.
    Matthieu sait parfaitement vous emmener là où il veut. Tel un magicien, il détourne votre attention, se joue de vous et ne dévoile la vérité qu’à la toute fin de l’intrigue. J’ai adoré me faire manipuler, balloter, bousculer par cette histoire sombre, crispante, qui met les nerfs à vif. Une histoire rythmée, qui ne vous laisse pas souffler, exige toute votre attention et vous laisse un peu groggy. Mais une sacrée bonne histoire, qui confirme le talent de l’auteur et sa capacité à aborder tous les thèmes.

  18. Note 5 sur 5

    annick

    La jalousie est une maladie, et lorsque celle-ci est liée à l’amour ça en devient terrible, autant pour les personnes jalouses que pour l’entourage : compagnon, famille, amis… Comme la passion, elle peut devenir au quotidien dévorante. C’est ce que nous décris l’auteur ici dans son roman. Bien sûr, ça démarre lentement dans l’histoire et l’on peut, bien sûr, y voir des scènes cocasses, au début. Mais cela devient vite extravagant, on se demande même jusqu’où cela peut aller, enfin, on l’entrevoie quand même. Comment tout les jours de sa vie de couple gérer ces situations excessives?!Comment ne pas déraper? Matthieu nous relate ici le mal être d’un couple, pour elle toujours à l’affût de mensonges ou tromperies et pour lui la patience, une très grande patience à toujours se justifier, l’amour doit être très fort… Je ne parlerais pas du final qui est phénoménal !! Je ne peux que vous conseiller cette romance sacrément piquante.

  19. Note 5 sur 5

    Momogaby

    Un après-midi consacré à dévorer ce roman. Une révélation! Une analyse époustouflante du cheminement destructeur de la jalousie mêlée à une histoire de couple prenante. La chute est inattendue et sa prolongation personnelle romantique! Bravo!

  20. Note 5 sur 5

    JB

    Le quotidien paisible d’un couple peut basculer en un claquement de doigt, quand l’amour se confronte à l’adultère, aux mensonges, aux suppositions… on plonge dans le quotidien de Noémie et Samuel , un couple qui flirte avec le danger suite à ce qu’on pourrait appeler une erreur de parcours… comment continuer à construire quand la confiance n’est plus là, l’amour peut-il tout supporter… l’auteur nous dévoile le cheminement psychologique d’une femme trompée qui se laisse guider par la jalousie et d’un homme rongé par la culpabilité qui encaisse les reproches de sa compagne. Tous les ingrédients sont réunis pour nous tenir en haleine jusqu’à la fin, et quelle fin! Bravo

  21. Note 5 sur 5

    brancher

    Cet homme est fou (Matthieu lol le grand “hauteur”. ..)
    Brrrr j ai le coeur qui s’est arrêté 20 fois
    En un mot…surprise! Dommage pour la Lotus (c’est bien fait! J’aurais pris une Tesla)
    Cher futur lecteur…attention a ton couple

  22. Note 5 sur 5

    Angélique

    En lisant la 4eme de couverture, j’étais sceptique, ce n’ai pas trop mon genre d’histoire et je me suis demandé si j’allais accrocher ?? Mais comme Matthieu est très doué j’ai dévoré Jalouse et l’ai fini en versant quelques tites larmes.
    L’envie de savoir comment l’histoire de Noémie et Sam se termine nous pousse à ne pas lâcher le livre.
    La jalousie peut tout détruire….sauf quand l’amour est plus fort!
    Matthieu est un auteur que je lis depuis le début et chaque fois j’attends sa prochaine histoire avec impatience.
    Merci Matthieu !

  23. Note 5 sur 5

    Pavard

    Avis: une pépite comme souvent
    Un sujet où on attendait pas forcément Matthieu….. une fin waouhhh que l’on attendait pas du tout du tout, ajoutez à ça des personnages attachants, une intrigue qui nous tient en haleine….. tous les ingrédients sont réunis….. mi thriller mi romance…..un roman inclassable.
    Que dire sans spoiler….
    Tout d abord moi je rentre ds la catégorie de pas jalouse….. enfin logiquement….. tant que le doute ne s’installe pas…. Après hummm je ne répond plus de rien.
    Cette belle histoire d’amour tourne au cauchemar….
    La frontière entre amour jalousie haine vengeance est très mince très très mince et on va tour à tour s’en approcher….. la franchir pas sûr….. mais jouer les equilibristes certainement.
    Naomie jalouse maladive mm l’enfer à Sam….. le pauvre on le plaint on a pitié….
    Mais à d’autres moments on a envie de lui mettre un coup de pied aux fesses…. non mais oh gars réveille toi là tu nous fait quoi??
    Noémie du coup on la plaint aussi… la pauvre à sa place qu’est ce que nous aurions fait????
    Et parfois on a envie de lui dire mais là ma pauvre fille tu délires complètement…. va consulter!
    Enfin bref on se laisse balloter de l’un vers l’autre entre empathie, incompréhension, et affliction…..
    Pr finir en complète jubilation…..!!!!
    J’ai du le digérer avant d’écrire un petit mot, besoin de rester un peu ds “ma bulle”
    Et quelle bulle!!!!!

  24. Note 5 sur 5

    Villon Marie

    Comme beaucoup j’étais septique sur le genre du roman Matthieu nous ayant habitués aux thrillers purs et durs …
    Jalouse nous entraine dans les affres de la jalousie que traverse l’héroïne, sa vie en est gâchée même si elle a de bonnes raisons de douter elle ne vit plus, chaque pensée est tournée vers son homme que fait il qui voit il ? Il est en retard de 5 mn ,elle fouille ,elle fouine dans ses affaires dans son téléphone et finit par trouver croit elle des semblants de preuves jusqu’où la mènera cette folie “jalousistique ” (oui je sais ça n’existe pas je viens de l’inventer ou si ça existe je ne le sais pas !) pour le savoir il vous faut lire “Jalouse ” la fin ne vous décevra pas vous surprendra même peut être par certains côtés bonne lecture et vivement le prochain Matthieu Biasotto !

  25. Note 4 sur 5

    Client Kindle

    Que dire de plus c’est un roman captivant tellement prenant et j’ai adoré,j’ai eu peur, j’ai été en colère. On ressent des émotions intenses dans ce livre. En tout cas pour moi ce fut troublant

  26. Note 5 sur 5

    Sophie Pagot

    Encore une fois, mais dans un autre registre, Matthieu réussit à me tenir en haleine du début à la fin. Bien sûr, on peut se reconnaître dans certaines situations, malentendus, …. Chacun en prend pour son grade. Moi, clairement, j’étais dans le même état que Noemie. Je voulais tout savoir sur Sam. Il a réussit à me retourner la tête. Et quelle fin!!! Bravo Matthieu, tu as encore bien travaillé.

  27. Note 4 sur 5

    Corinne59

    Et voilà, Matthieu Biasotto a encore frappé, le livre à peine paru qu’il est lu et j’aime toujours autant.
    Je me suis très vite plongée dans l’histoire, c’est rapidement devenu addictif, envie de connaître la suite, de savoir où cette jalousie allait les mener, difficulté à lâcher le bouquin et j’ai beaucoup aimé même si je ne m’attendais pas à ce genre de fin …
    Mais qu’est-ce que la jalousie ? A quoi est-elle due ? Au manque de confiance en soi ? ou en l’autre ? Ici, dans le roman elle est très bien décrite, on sent bien l’angoisse croissante de Noémie, ses peurs, sa souffrance et ses essais pour ne plus être jalouse. Jusqu’où la jalousie peut-elle aller ? On voit bien aussi comment la jalousie peut gâcher une vie, une relation …
    Il n’y a que la fin qui m’a laissé un peu perplexe mais c’est le jeu avec Matthieu Biasotto, nous faire sortir des sentiers battus et nous surprendre … J’ai été surprise 🙂

  28. Note 5 sur 5

    nath

    Avec Jalouse, Matthieu Biasotto surprend. Il nous propose un roman rempli d’amour, de jalousie, de haine, de mensonge. La jalousie est peinte sous toutes ses formes les plus modernes : fouille dans le téléphone ou ordinateur, logiciel espion sur le téléphone, suspicion, suivi……. Avec les personnages Noémie et Sam, on accroche tout de suite, Noémie qu’on comprend car Sam l’a déjà trompé une fois et c’est très dur pour elle de passer outre cette incartade surtout que ses parents ont connu cet épisode là également. Et Sam, beau gosse, qui fait tous les efforts possibles mais ses secrets font que Noémie a toujours le doute, et sa passion et son talent pour la photo de femmes sont des éléments qui agravent encore plus la suspicion permanente. Beaucoup d’amour entre ces deux personnages mais la jalousie omniprésente pourrait tout détruire. Un beau final même si j’avais deviné ce qui se préparait……. La couverture de ce livre est magnifique, les chapitres s’enchaînent rapidement et difficile de le lâcher une fois commencé !

  29. Note 5 sur 5

    Client d’AmazonMagali Morand

    Voilà, je l’ai terminé, avec une grosse boule au ventre. J’ai ressenti tout ce que Noémie ressentait en lisant ce livre, et je me suis demandé comment un homme pouvait décrire comme ça ce que ressentait une femme. J’étais comme à la place de Noémie, j’étais malade pour elle, je voulais y croire comme elle. Et Samuel, tellement mystérieux, par moment amoureux de sa femme, par moment froid et menteur. Bref, j’ai été complètement scotchée, et je me suis rendue compte que finalement, malgré la question de Matthieu sur la jalousie ou j’avais répondu que non, je n’étais pas jalouse, on a toutes un petit coté Noémie, après tout dépend du contexte, et je ne sais pas si j’aurais agit comme elle. Juste une question pour Matthieu : j’espère que ta “bulle à toi a dit oui !”

  30. Note 5 sur 5

    Agnès TRAVERS

    Je ne connaissais absolument pas la plume de l’auteur avant cette lecture et grâce à un certain Theo, qui a joué les entremetteurs, c’est vraiment une superbe découverte !
    Perturbée, retournée, choquée et complètement conquise !!!! Voilà mon état après la lecture de cette incroyable histoire….
    Parce que la jalousie est une preuve d’amour, l’amour peut-il résister quand la jalousie devient toxique ??
    J’avais des idées bien arrêtées avant cette lecture et l’auteur a su faire naître les doutes en moi…. J’ai eu des envies de meurtre à chaque fois que mon cœur se serrait, j’ai cru mourir 100 fois d’un arrêt cardiaque ! C’est une romance hors du commun que l’auteur nous propose et malgré son expérience déjà affirmée en tant qu’écrivain c’est une première fois dans ce genre pour lui ! Bravo Matthieu le pari est réussi et j’ai hâte de te découvrir à nouveau !
    Foncez lire cette pépite et méfiez-vous les apparences sont souvent trompeuses !!

  31. Note 4 sur 5

    Evalya

    Un livre que je vous recommande à 100 pour cent !!!! Super bien écrit, la noirceur de certains sentiments, on se laisse prendre facilement… N’hésitez pas !

  32. Note 4 sur 5

    develyne

    Super livre je m’attendais pas sa et enfaite c trop bien, et franchement je comprends bien pourquoi elle est jalouse et c normal mais Wahoo mais il y a un petit côté psycho bref en tous cas je le recommande.

  33. Note 5 sur 5

    Liliane Marquet

    Comme toujours Matthieu décrit à la perfection cette maladie qu’est la jalousie. Un jaloux ne contrôle pas ses réactions n.analyse aucune situation. Ce livre pour moi est une découverte je ne comprennais pas comment on peut se rendre malade à ce point. On accepte ou on quitte mais on ne fait pas des scènes aussi importante. Merci de m.avoir ouvert les yeux mon ami

  34. Note 5 sur 5

    Mille et une pages L et M1000 PREMIERS REDACTEURS D’AVIS

    Le commentaire de Cathy :
    Noémie a été trompée par Samuel, depuis cette trahison, elle a perdu confiance en elle et en son compagnon. Elle essaye de se reconstruire, mais sa jalousie est plus forte que tout. Après la découverte d’un téléphone portable qu’elle ne connaît pas, caché par Samuel, les choses ne vont qu’empirer. Jusqu’où va-t-elle aller par jalousie? Coup de cœur pour ce dernier roman de Matthieu Biasotto. Avec ce nouvel opus, l’auteur a changé de style, habituellement, il écrit plutôt du thriller, mais l’on reconnaît très bien sa plume, que j’apprécie énormément. Le personnage de Noémie souffre énormément, elle a perdu confiance en elle et en son couple, elle va aller très loin par jalousie, elle m’a fait peur et mise en colère bien des fois. Avec elle, Matthieu, m’a fait sentir différentes émotions très fortes. J’ai bien aimé le personnage de Samuel également, mais je me suis posé énormément de questions à son sujet pendant toute ma lecture, à quel jeu joue-t-il ? Il pourrait faire quelque chose pour rassurer Noémie, mais il me fallait juste être patiente. Merci Matthieu, avec ce roman, tu m’as complètement embarquée, une fois commencé ma lecture impossible de la lâcher, ton écriture est tellement fluide, rythmée ce qui rend la lecture agréable. Ce roman est inclassable, j’y ai retrouvé ta touche thriller que j’adore. Il est évident que je vais continuer à te lire.

  35. Note 5 sur 5

    lide

    Oh lala trop de stress
    J ai trop adore c est une réussite totale
    Et le plus que j apprécie c est qu un homme l ai écrite . Toujours super fan de matthieu
    A lire absolument.
    Belle histoire qui devrait parle facilement .

  36. Note 5 sur 5

    Fabienne d’Antibes

    Matthieu Biasotto nous raconte l’épopée amoureuse de Noémie et sa jalousie maladive
    Elle a tout pour être heureuse,un métier et un compagnon dont elle est amoureuse depuis ses années
    d’école ,une amie et confidente Sabrina
    Mais il y a Sam son chéri photographe en contact professionnel avec de belles et attirantes jeunes femmes
    Un jour Sam succombe aux charmes de Léna et la met dans le lit conjugal
    Noémie ne supporte pas cette trahison et surveille Sam dans tous ses gestes
    Et une jalousie maladive s’installe
    Matthieu Biasotto nous fait découvrir pas à pas l’évolution de la jalousie de Noémie jusqu’à un dénouement inattendu
    Du grand Matthieu Biasotto dans un genre différent

  37. Note 5 sur 5

    M. Claudie

    Je découvre cet auteur et j’y reviendrai…..
    Pas de temps mort ,l’envie toujours présente jusqu’à la fin d’avoir des réponses !!!!!!

  38. Note 4 sur 5

    Client d’Amazon

    Titre : JALOUSE
    Auteur : Matthieu Biasotto
    Parution : 13/04/2018 – Auto-Édition
    4ÈME DE COUVERTURE :
    Manque de confiance en elle, aucune confiance en lui. De toute évidence, Noémie est jalouse. Pas de chance, Samuel plaît aux femmes. Un photographe doué quand il s’agit de sublimer des créatures de rêve.
    Si Noémie est aussi méfiante que vigilante, c’est qu’elle est échaudée. Il y a de quoi l’être quand on vit avec un menteur qui a tout gâché entre les cuisses d’une autre. Le genre d’erreur qu’on efface difficilement et dont on ne se remet pas vraiment.
    Par amour, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, elle tente pourtant de composer avec cette humiliation et de se reconstruire en instaurant de nouvelles règles. Un an après l’impardonnable, lorsqu’elle tombe sur le second téléphone de son petit ami volage, tout bascule. Ce mystérieux mobile cache des choses.
    Le doute devient une certitude. Entre peur légitime et névrose, la frontière disparaît. Trahison, non-dits et manipulation : déjà vu, déjà vécu tout ça. Hantée par des images qui laissent des traces, par des mensonges avérés ou passés sous silence, elle cherche à lever le voile sur la vérité. Le genre de vérité qui change une femme à jamais. Est-ce qu’elle pourra seulement l’accepter??
    MON RESSENTI :
    Enfin !!!!! Oui enfin, j’ai trouvé le temps pour découvrir la plume de Matthieu Biasotto. Et je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout déçue !
    L’amour, le vrai, on le conjugue au présent, on espère qu’il dure toujours. Je dis « espère » car peut-on réellement avoir confiance en l’être aimé ?
    Jamais, il ne faut jamais dire jamais !
    Vous vous demandez où je veux en venir ?
    Je vous explique : vous êtes en couple, tout est parfait, l’avenir est déjà « balisé »… et puis là… au moment où vous ne vous y attendez pas… se produit l’impensable… l’adultère !
    Pourquoi ? Vous aviez tout pour être heureux !!!! Qu’est-ce qui a pu déclencher un tel évènement ? Est-ce votre faute ? Avez-vous « failli » d’une manière ou d’une autre ? Etes-vous en partie responsable ? Et que faire ? Pardonner ? Se venger ? Oublier ? Peut-être vous êtes-vous trompé sur votre conjoint ?
    Jalouse ou pas… sincèrement, si l’être aimé vous infligeait une telle trahison, comment réagiriez-vous ? Que ressentiriez-vous ?
    Eh bien Noémie, a décidé de pardonner, car il lui est impossible de vivre sans Samuel. Il la surnomme « ma bulle » mais lui, n’est-il pas « son oxygène » ?
    Vous n’êtes pas de nature jalouse ? Pas grave, lol, je peux vous assurer qu’à la lecture de ce livre, vous allez ressentir toute la « palette » de sentiments et d’émotions, parfois contradictoires, qu’une femme jalouse peut ressentir.
    Franchement, je ne sais pas si Matthieu Biasotto fut une femme dans une autre vie, mais ce qui est certain, c’est qu’il a un don d’analyse et de psychologie féminine très développé, et c’est un compliment, car l’être humain, et les femmes en particulier, ne sont pas toujours facile à comprendre.
    Suspense, amour, psychologie… tous les ingrédients sont présents, et au fil des pages, l’auteur distille des miettes d’informations, n’amplifiant que notre curiosité et notre addiction à ce livre.
    Jusqu’à la dernière page, on s’interroge, on déteste et on adore les personnages, si complexes… et l’auteur nous surprend jusqu’au bout.
    Bon j’arrête, vous l’avez compris, j’ai adoré, alors je termine simplement, Matthieu Biasotto est un artiste, à part entière, plusieurs cordes à son arc, et je ne peux que vous conseiller de découvrir son univers.

  39. Note 5 sur 5

    GaSSim

    Très surprise (dans le bon sens du terme !) Je dis BRAVO à Matthieu Biasotto d’avoir su si bien se mettre dans la tête de Noémie, de s’approprier cette psychologie féminine que beaucoup d’hommes ont du mal à décrypter et de nous mener par le bout de sa plume à un final inconcevable au vu du déroulé de l’histoire!

  40. Note 5 sur 5

    DOUCINE76

    J ai adoré. Dès les premières pages j ai été happée. Mon coeur en a vu des toutes les couleurs, un véritable ascenseur émotionnel. Surtout ne passez pas à côté dévorez le et gardez le jalousement avec vous.

  41. Note 5 sur 5

    Danielle

    J’ai decouvert Matthieu avec Harper et il est devenu mon auteur fétiche. Avec Jalouse il a changé de style mais qu’elle bonne idée. A croire qu’il a plus d’une corde a son arc. Merci Matthieu pour ce bon moment passé, et de m’avoir fait ressentir plusieurs sentiments. Entre colère, tristesse, joie tout y est passé.
    Arretez de lire les commentaires et lisez Jalouse.

  42. Note 5 sur 5

    Maly

    mais quel roman surprenant !!! il allie une forme de romance complètement à part et un suspens à toute épreuve ! Il est vraiment difficile de la catégoriser…
    j’ai complètement adoré ce roman. Matthieu, es-tu vraiment un homme ? quelle est ta part de féminité ? Comment un homme peut décrire la jalousie d’une femme si précisément ?
    En tant que grande JALOUSE, je maîtrise le sujet MDR ! J’ai pu très facilement m’identifier à Noémie et me projeter complètement dans ses réflexions !
    Ton roman est vraiment bien ficelé ! J’ai retrouvé ton style que j’ai découvert avec Harper ! Chaque détail, chaque personnage, chaque lieu ont leur importance et permet d’amener à cette fin (dont je ne dirais rien de plus pour ne pas faire de spoil ^^).
    que dire de plus, à part BRAVO et Bravo !!
    et pour toutes les personnes qui hésitent sur ce dernier opus, foncez !!!

  43. Note 5 sur 5

    COCO DU 95

    Cette histoire de jalousie, dont on hésite toujours à croire qu’elle est fondée, m’a captivée du début à la fin !!
    L’écriture est très fluide, les personnages sont tout à fait réalistes, on se projette très facilement dans cette montée de suspicion… l’auteur parsème ça et là des commentaires qui nous font présager de l’envers du décors !!
    En fait, ce récit qui émane d’une plume masculine très sensible je trouve, très attentive à ses deux personnages, est construit quasiment comme un polar. Quant à la petite touche de la fin, j’ai été scotchée et je pense ne pas être la seule.
    Je sais que Matthieu BIASOTTO a écrit d’autres livres et il m’a donné envie de découvrir son univers. Bravo, très jolie réussite !!

  44. Note 5 sur 5

    Pauline

    J’ai adoré !
    Je suis tombée des nues a la fin je ne m’attendais pas du tout à ça quel retournement de situation !
    J’ai pensé tout comme Noémie ce bouquin que j’ai dévoré est G.É.N.I.A.L

  45. Note 4 sur 5

    Christelle Houdry

    J’ai découvert l’œuvre de Matthieu Biasotto grâce à Ewa… Un vrai régal ! Depuis, j’ai enchaîné avec délectation ses livres ! Matthieu n’a rien à envier aux plus grands ! Le style est fluide et ce que j’apprécie par dessus tout, la simplicité pas de style pompeux ! On est pris dans ses histoires dont on a du mal à sortir ! Là Noémie m’a prodigieusement énervée ! On se pose pas mal de questions ! Surtout quand on voit un personnage aussi excessif… Bref, j’avoue avoir devinée la fin depuis longtemps… J’ai franchement apprécié Jalouse ! Bravo Matthieu pour ce magnifique livre qui m’a transporté une fois de plus !

  46. Note 5 sur 5

    Lectrice

    Merveilleusement bien écrit et construit. Le récit m’a tenu en haleine jusqu’au dernier mot. C’est fou comme la jalousie peut être complètement dévastatrice…. Mais à l’évidence, le pardon est le meilleur remède.

  47. Note 5 sur 5

    Les lectures de Karine

    “On peut toujours faire quelque chose de ce qu’on a fait de nous” Jean Paul Sartre
    Noémie et Samuel sont en couple. Il est photographe, elle est graphiste et ensemble ils forment un duo parfait. Sauf que la perfection n’est jamais en osmose avec la réalité, et ça, Noémie va en faire l’amer expérience. Samuel, la trompe avec une maquilleuse dans leur studio où il y fait aussi ses shooting photos. Elle le surprendra en plein coït.
    Fortement ébranlée, la jolie cocue perdra toute confiance en lui, en elle et en eux. Depuis cet affront, la jeune femme doute sans cesse, le harcèle de questions, le maltraite d’une certaine manière en ne le laissant pas respirer. Elle est épuisée, fragilisée et même si elle ne l’a pas chassée de sa vie, elle l’aime de tout son cœur et cela la rend malheureuse. Le sixième sens d’une femme n’est pas a prendre à la légère, Noémie a le sien en éveillé constant, et elle suspecte une infidélité de Samuel, elle va le traquer mais ce dernier ne laissera rien paraître.
    Un couple à l’agonie, une flamme qui ne se rallume pas, une tension permanente sournoise et qui imprègne les nerfs, des mensonges, des trahisons, des cris, des larmes, des désillusions, des dangers et surtout une confiance envolée comme un envol de corbeaux au dessus du néant. Est ce que Noémie devient folle ou est elle juste paumée? Est ce la réalité ou l’imagination qui rende la jolie graphiste en état d’alerte constante? Samuel a t-il une autre liaison? Que cache t-il de si important? Sabrina la meilleure amie et la best de Noémie est-elle aussi mêlée à cette mascarade? Nicolas le confident de Samuel connaît il le secret de son ami?
    Que de questions qui se fraient un chemin jusqu’à l’esprit et qui recherchent des réponses concrètes. La lectrice que je suis est restée en suspension latente à la fin de chaque chapitres, des interrogations, des questionnements, des espérances de ce que j’ai souhaitée pour Noémie ou pour Sam n’arrive pas ou au contraire se produise. Matthieu Biasotto m’a tourneboulé la cervelle en laissant ce suspens suspicieux, tendu et susceptible de craquer à tout instant. Les personnages sont éloquents et bien manipulés comme de gentilles marionnettes par un auteur au sang froid calculé et au sens du détail bien mesuré. Tout le long de ma lecture j’ai spéculée, j’ai cherché et finalement, je suis restée scotchée par une fin inattendue et improbable. Vraiment, cette histoire m’a fascinée et stressée. Ce couple est sur le fil tout le temps, il se déchire, se déteste, s’aime, se manipule, s’invective de mots injurieux mais au final l’amour reste leur port d’attache malgré la trahison.
    Je vous conseille ce roman qui vous fera passer quelques moments très stimulant pour l’imagination mais aussi des instants de connivences avec le doute et l’angoisse.
    Merci Matthieu Biasotto Auteur pour ta confiance et pour ce beau récit.

  48. Note 5 sur 5

    so

    Comment dire, je ne sais pas si j’ai adoré ou détesté ce livre, du moment que je l’ai commencé il a fallu que je le termine, j’ai détesté les personnages, j’avais envie de leur mettre des gifles pour ce qu’ils faisaient subir à cette pauvre Noémie. J’ai eu envie de la secouer aussi et j’ai bien failli fermer ce livre tellement j’avais la boule au ventre (des nerfs), mais il fallait que je le finisse pour savoir le fin mot et là je ne sais pas si j’aurais réagi de la même manière que Noémie, ça m’a complètement dérouté. Je recommande ce livre mais je veux mettre en garde les jalouses, elles ont intérêt de s’accrocher

  49. Note 5 sur 5

    chretien emilie

    Whaouuuu juste un mot excellent , je n’avais pas encore lu un roman de cet auteur malgré que le supplément d’âme Soit dans ma PAL , je e suis donc lancée avec Jalouse , comment dire que j’ai été prise au piège de ce roman dès les premières pages que je n’ai pas réussi à lâcher tellement il est prenant et la fin surprenante , on se demande jusqu’aux dernières pages qui est cette mystérieuse Cathy . Seul petit bémol la fin est trop courte 😉 . Alors tout simplement merci pour ces belles pages et à bientôt

  50. Note 5 sur 5

    Sylvie

    Changement de style pour ce roman . Manque de confiance en elle,aucune confiance en lui. Un couple qui se déchire par jalousie .tromperie, mensonges. Un roman magnifique. Jusqu où peut on aller par jalousie

  51. Note 5 sur 5

    Client d’Amazon

    J’ai adoré cette histoire du début à la fin on ce demande comment ça va finir la tournure des évènements est très bien faites franchement à lire et à relire.

  52. Note 5 sur 5

    S.N. P…..

    J’ai découvert la plume de Matthieu Biasotto depuis 4 mois un peu par hasard avec PK : Mes derniers mots .
    Depuis j’ai enchainé ses livres les uns après les autres.
    Son dernier roman est dans la lignée de ces autres romans, nous sommes happés dans l’histoire dès les premières lignes.
    A lire sans hésitation.

  53. Note 5 sur 5

    Sabdnz

    Ce que j’aime dans les livres de cet auteur, c’est qu’il nous emmène à chaque fois là où on ne s’y attend pas. Ici encore le cas avec Jalouse. J’ai été emportée dans un tourbillon de sentiments envers les différents personnages…compassion, colère, tristesse, doutes, jusqu’à en avoir les larmes aux yeux à la fin du roman. Une Noémie dans une jalousie extrême, un Samuel qui cache bien son jeu, des amis dont on doute de la sincérité…
    Bref, une évasion comme je les aime…
    J’attends le prochain livre…

  54. Note 5 sur 5

    Paratge

    Tous les rouages de cette forme d’aliénation sont parfaitement décortiqués et reliés à la notion fondamentale de la confiance perdue ou entachée. J’y suis passé…

  55. Note 5 sur 5

    Damien GRUSON

    Pour moi, la “Jalousie” c’est… comme un fil barbelé autour du cœur qui se resserre un peu plus chaque fois qu’on doute de soi, de l’autre. Un morceau de métal qui écorche cet organe si précieux. Je dis cet organe, mais je devrais dire, ces organes, car la jalousie ne fait pas souffrir qu’une personne, mais deux. Parfois de façon épisodique, souvent de façon obsédante… Jalousie masculine…féminine, aucun genre n’est épargné. La jalousie est définitivement une souffrance, pour ma part, j’ai choisi de ne pas souffrir !
    Ce livre, cette histoire entre Noémie et Samuel, témoigne d’un problème récurrent dans les couples modernes. Comment vont-ils gérer cela ? À quelles fins ?
    Est-ce que l’obsession et la souffrance de l’une vont prendre le dessus sur l’autre ?
    Est-ce que les actions de l’un vont entraîner l’autre vers le fond ?
    Est-ce qu’une erreur peut condamner une histoire d’amour ?
    Est-ce que l’on peut se remettre de tout ?
    Comment contrôler ses peurs et ses doutes ?
    Autant de questions posées et autant de réponses proposées pour à la fin, changer, peut-être, sûrement le cours des choses. C’est ce que vous allez découvrir en douceur, au fil de l’histoire et des événements.
    Certains se douteront peut-être de la fin, d’autres pas, d’autres encore vont se faire balader… qu’importe, l’histoire est bien ficelée et le thème suffisamment destructeur dans un couple pour parler à chacun de nous.
    Matthieu Biasotto nous propose une romance à suspense qui fonctionne très bien. Encore un sujet différent, encore un style différent… comme cela a déjà été dit, M. Biasotto peut s’attaquer à tous les sujets, tous les domaines, la sauce prend à chaque fois !
    Bonne lecture ^^

  56. Note 5 sur 5

    Victoria

    L’histoire est très prenante. On ressent toutes les émotions décrites que vivent les personnages. J’ai passé un agréable moment de lecture

  57. Note 5 sur 5

    Vivibuell

    Il m’a fallu du temps pour lire ce roman. Non pas parce qu’il n’est pas bon, c’est même tout le contraire. Le thème abordé m’a envoyé dans les corde, m’a boxé le cœur et parfois coupé le souffle. Merci cher auteur pour ce voyage.

  58. Note 5 sur 5

    sarahsue

    C’est une histoire d’amour un peu comme on vit au quotidien, entre la jalousie amoureuse et le véritable amour”vrai”!!.Je n’en dirai pas plus, c’est un livre à lire absolument.. Juste magnifique !!!!!!!!!

  59. Note 5 sur 5

    Foumette

    Un véritable coup de ???.
    Matthieu Biasotto m’a comblée waouhhh. Il arrive à nous embarquer dans une histoire banale …enfin, avec lui, rien n’est banal. Cet auteur est un petit génie. Il arrive à nous envoûter, à nous captiver, à nous faire vibrer et ce, quelque soit ses livres. Dans celui ci…il fait fort, très fort! Rien ne me permettait de supposer qu’une simple histoire de jalousie allait me prendre aux tripes de cette façon. J’ai même cru devenir folle, tellement il nous fait valdinguer dans tous les sens.
    Un immense merci d’être là et d’être toi Matthieu ?? tu es juste génial??

  60. Note 5 sur 5

    zouloublanc (client confirmé)

    Apres des livres sombres voici un nouveau genre. Je dois dire que pour pour un essai c’est une réussite.ce n’set pas évident quand on est habitué à un style d’écriture changer. Ca m’a fait penser à Stephen King qui avait été capable il y a quelques années de créer un conte.
    Ce livre était tellement prenant qu’il était difficile de s’arrêter en cours de route.
    J’avais adoré Ewa, je m’étais ennuyé avec la pseudo suite et deçu par d’autres de vos livres. Mais celui là j’hésite à le placer devant Ewa:-)

  61. Note 4 sur 5

    San

    J ai aimé ce roman qui nous emporte dans la vie de ce couple, dans la tete de chacun d eux alternativement, dans leurs sentiments, leurs sensations, leur ressenti. Tour à tour on en veut à l’un, puis à l’autre. Difficile de lacher ce livre… captivant surprenant, inclassable. Super.

  62. Note 5 sur 5

    Client d’Amazon

    Encore une fois M.Biasotto nous déstabilise en changeant de ton.
    Encore une fois la surprise est totale et agréable
    J’ai lu “Jalouse” en me demandant jusqu’où la folie allait nous mener.
    J’ai retrouvé “Kraft” dans ce roman et ce pour mon plus grand plaisir.
    Un bon moment de lecture
    À lire. Sans hésitation.

  63. Note 5 sur 5

    Joëlle Verbrugge

    L’auteur applique à ce sujet qui tourne plus autour de la romance les techniques d’un excellent thriller. On est donc baladés dans les sentiments et émotions des deux protagonistes, sans jamais savoir à quoi s’en tenir.
    Je suis rentrée dans l’histoire à pieds joints dès le premier chapitre et me suis régalée.
    Je dois avouer que j’avais deviné la fin, mais le suspense reste suffisamment soutenu pour que j’aie douté de mon intuition jusqu’à la dernière page. Une lecture super agréable, donc, que je recommande vivement.
    Je précise que j’avais acheté l’ouvrage en version papier directement sur le site de l’auteur, mais j’ai souhaité venir faire un retour de ma lecture, puisque je suis décidément conquise par ce style.
    Bravo l’auteur.. vivement le prochain (mais pas trop vite, que je puisse rattraper le retard, il m’en reste encore 4 ou 5 à lire parmi ses premiers)

  64. Note 5 sur 5

    RESSE Emilie

    « La jalousie est une préoccupation continuelle dont on ne guérit jamais » (Abbé Roubaud)
    Voilà une belle citation qui pourrait bien résumé ce qu’est Jalouse !
    Noémie est graphiste, Samuel est photographe.
    Deux êtres qui se complètent dans leur art. Deux être qui auraient pu se compléter dans l’amour si Sam n’avait pas trompé « sa bulle » avec une maquilleuse il y a un an.
    Depuis Noémie doute, suspecte, inspecte et crève de jalousie face à son homme devenu maître en matière de mensonge.
    Jusqu’où la jalousie peut-elle mener ? Quels actes nous pousse-t-elle à faire ? Peut-on seulement se relever et avoir de nouveau confiance ?
    En pleine lecture, j’avais trouvé le passage de la bohémienne « un peu de trop », mais tout s’explique par la suite, tout prend forme.
    La jalousie peut donner lieu à des comportements destructeurs, destructeurs pour le couple mais aussi destructeurs pour soi-même. Auto-destruction.

    Je me suis mise dans la peau de Noémie, j’ai senti sa douleur, ses faiblesses, sa haine, son amour ! Impossible par contre de rentrer dans le personnage de Samuel, je l’ai tellement détesté, ainsi que toutes ses femmes qui tournent autour de lui !

    Matthieu nous incite à réfléchir, à nous remettre en question. A nous poser « les bonnes questions » ! Doit-on douter de tout ? Petits gestes et petites intentions au sein du couple permettent d’entretenir la flamme de l’amour.
    Un livre rempli de jalousie (bien-sur c’est le thème), mais aussi de suspens, de sensualité, de passion.
    Première lecture de cet auteur pour moi. Mais alors quelle plume !!! Les premières phrases m’ont tout de suite accroché ! J’ai vraiment succombé à son style d’écriture ! Une lecture rythmée, fluide. Un tourbillon d’émotions !
    Et quelle fin !!!! (bon je l’ai vu venir, j’avais compris le subterfuge). Une apothéose !!!
    Sans oublier, la petite dédicace en dernières lignes : juste sublime.
    Habituée à lire des thrillers, j’ai été complètement bluffée par ce livre !

    Oui oui, véritable coup de coeur pour cet auteur ! Merci Matthieu de m’avoir fait vivre cet arc en ciel d’émotions ! Et merci pour ta confiance ! Il me tarde de découvrir tes autres livres !!!

  65. Note 5 sur 5

    canon34

    Comment dire que j’ai englouti les mots, les lignes, les pages… On dévore ce livre pour savoir ce qui va se passer, si Sam va replonger, si Noémie va le supporter. Un beau livre d’amour dévorant. Une très belle histoire. Bravo Monsieur Biasotto, on ne s’ennuie pas un instant à vous lire. Merci pour ce très bon moment.

  66. Note 5 sur 5

    Émilie

    « La jalousie est une préoccupation continuelle dont on ne guérit jamais » (Abbé Roubaud)
    Voilà une belle citation qui pourrait bien résumé ce qu’est Jalouse !
    Noémie est graphiste, Samuel est photographe.
    Deux êtres qui se complètent dans leur art. Deux être qui auraient pu se compléter dans l’amour si Sam n’avait pas trompé « sa bulle » avec une maquilleuse il y a un an.
    Depuis Noémie doute, suspecte, inspecte et crève de jalousie face à son homme devenu maître en matière de mensonge.
    Jusqu’où la jalousie peut-elle mener ? Quels actes nous pousse-t-elle à faire ? Peut-on seulement se relever et avoir de nouveau confiance ?
    En pleine lecture, j’avais trouvé le passage de la bohémienne « un peu de trop », mais tout s’explique par la suite, tout prend forme.
    La jalousie peut donner lieu à des comportements destructeurs, destructeurs pour le couple mais aussi destructeurs pour soi-même. Auto-destruction.
    Je me suis mise dans la peau de Noémie, j’ai senti sa douleur, ses faiblesses, sa haine, son amour ! Impossible par contre de rentrer dans le personnage de Samuel, je l’ai tellement détesté, ainsi que toutes ses femmes qui tournent autour de lui !
    Matthieu nous incite à réfléchir, à nous remettre en question. A nous poser « les bonnes questions » ! Doit-on douter de tout ? Petits gestes et petites intentions au sein du couple permettent d’entretenir la flamme de l’amour.
    Un livre rempli de jalousie (bien-sur c’est le thème), mais aussi de suspens, de sensualité, de passion.
    Première lecture de cet auteur pour moi. Mais alors quelle plume !!! Les premières phrases m’ont tout de suite accroché ! J’ai vraiment succombé à son style d’écriture ! Une lecture rythmée, fluide. Un tourbillon d’émotions !
    Et quelle fin !!!! (bon je l’ai vu venir, j’avais compris le subterfuge). Une apothéose !!!
    Sans oublier, la petite dédicace en dernières lignes : juste sublime.
    Habituée à lire des thrillers, j’ai été complètement bluffée par ce livre !
    Un véritable coup de cœur pour cet auteur !!! Merci Matthieu de m’avoir fait vivre cet arc en ciel d’émotions!

  67. Note 5 sur 5

    Marie & François

    Voilà un sujet qui parle à tout le monde : la jalousie. Vilain défaut ? Maladie ? Marque d’amour ? Manque de confiance ? Dès le début, Matthieu Biasotto pose les bases. Noémie est jalouse et elle ne se laissera pas faire. Alors que l’on découvre les personnages, impossible de lâcher le livre, aucun temps mort pour ce couple qui subit la jalousie maladive de l’une et l’infidélité de l’autre. Mais à quel point peut-on être jaloux ? Et surtout, quelles sont les limites ? Avec une plume fluide et agréable, l’auteur nous embarque dans cette histoire plus vraie que nature qui nous offre un spectacle déconcertant sur la jalousie et l’univers qui se créé autour de ce défaut. Les personnages sont très bien construits, l’intrigue est prenante, que dire de plus sur ce livre qui m’a fait découvrir l’auteur et pour lequel j’aurai plaisir à lire ses précédents livres.

  68. Note 5 sur 5

    Amazon Customer

    j’ai adoré cette histoire, retrouver la ville rose comme dans mes souvenirs; Une histoire de trahison, d’amour très profonde racontée avec soin. Je viens de découvrir cet auteur et j’ai bien l’intention de lire les autres livres !!!! A découvrir absolument !

  69. Note 5 sur 5

    Loup des Alpes

    J’ai adoré ce nouvel opus de Biasotto, même si je n’en ai lu que 2 ou 3 autres de cet auteur. J’ai vraiment trouvé une amélioration dingue du style, et une profondeur dans la forme ! J’ai tout de suite été séduite, à la fois par la forme, tellement plus aboutie qu’avant, et par le fond, d’une sensualité et d’une psychologie ahurissantes !
    Un livre écrit avec les tripes, je pense, vu l’impact de cette histoire sur moi.
    Je vais sûrement étonner d’autres commentateurs, mais étrangement, même si je pouvais comprendre Noémie, bien souvent elle m’agaçait suprêmement ! La jalousie peut tout à fait s’expliquer, quand on aime et qu’on est aimée, mais là, c’était plutôt une tigresse qui fonçait avant de réfléchir, et ce malgré les prises de conscience qu’en général, elle allait trop loin et se trompait sur les apparences. J’ai été davantage touchée par Samuel qui, malgré ses cachotteries, est un être sensible, créatif, artiste et amoureux. Ceci dit, j’ai pu tout aussi bien me mettre à la place de Noémie et ressentir sa souffrance extrême, le chaos qui l’habitait. La seule personne détestable, selon moi, c’était Lena, une vraie briseuse de couple sans scrupules.
    Une très belle histoire d’amour, qui sonne vrai, dont j’avais deviné la fin vers les 3/4 mais sans rien enlever à la qualité de ce roman, bravo Matthieu Biasotto pour ton empathie, propre à un écrivain 🙂 A croire que l’auteur aurait vécu cette histoire…

  70. Note 5 sur 5

    aveyraud

    J’ai adoré, j’ai douté avec Noémie, j’ai haïs toutes ses filles qui tournaient autours de Sam pour enfin découvrir ce que toutes les femmes attendent en secret, l’amour LE VRAI LE VÉRITABLE
    Merci Mathieu, encore un roman plein de bon sens
    Ta bulle doit être fière de toi
    Laure

  71. Note 5 sur 5

    Twister

    Un thème très bien choisi pour ce que chacun de nous a ressenti un jour. Encore une fois je ne suis pas déçue par cet auteur. Le livre nous tient en haleine du début à la fin. Je recommande

  72. Note 5 sur 5

    Nathalie Machado

    J’avais très envie de découvrir ce que pouvais cacher une écriture masculine dans un genre littéraire plutôt très féminin. Et puis… c’est un auteur dont on parle beaucoup, donc comme je n’ai pas l’habitude de prendre pour argent comptant ce que j’entends ou plutôt ce que je lis à droite et à gauche, j’ai préféré me faire ma propre opinion 😉 Je suis une éternelle insatisfaite, lectrice tatillonne et trèèèèèès difficile. Par exemple, je ne supporte pas les flash-back à répétition. J’ai beaucoup de mal avec les textes au passé en romance. Si l’histoire se termine mal, j’ai l’impression d’avoir perdu mon temps… et j’ai un mal fou à rentrer dans la peau des personnages si c’est écrit à la troisième personne…. Bref ! Quand j’ai débuté ma lecture, j’ai commencé par un coup au coeur avec les “il” et “elle” des premiers paragraphes. Je me suis dis “oula ! Tu aurais peut-être dû y regarder de plus près avant de t’engager par ici”.
    Mais… , je ne suis pas du genre à baisser les bras au bout de quelques lignes et surtout, à donner mon avis sur un texte lu en diagonal.
    Donc, j’ai poursuivi en mettant de côté mes a priori et…. ô miracle ! Car oui, c’est là où l’auteur est très fort, j’ai très vite adhéré. Je suis la première étonnée, car je crois bien pouvoir dire qu’en presque 40 ans de lecture, ce doit bien être la première fois (où la deuxième tout au plus) que je termine un livre écrit à la troisième personne en y prenant du plaisir.
    L’écriture est efficace et rythmée juste ce qu’il faut pour nous tenir en haleine et nous donner envie de lire le chapitre suivant. Elle est très centralisée sur les émotions et j’adore ça. Peu de répétitions et ça, c’est juste divin. (Non, mais j’assume, je suis chiante jusqu’au bout quand je lis 🙂 )
    Le réalisme du sentiment de jalousie est saisissant de vérité. Sachant que c’est un homme qui fait le pari de décrypter la tête d’une femme, c’est encore plus spectaculaire. J’ai tourné les pages avec fébrilité, me demandant ce qu’il allait advenir de ce couple meurtri. J’ai beaucoup spéculé, j’ai cherché comment l’auteur allait pouvoir amené le mot “fin”. (j’avais ma petite idée sur le sujet, et je ne me suis pas trompée).
    Bref, bref, j’ai pris un plaisir immense à lire ce roman qui bouscule mes habitudes littéraires.
    Si vous n’avez pas encore tenté l’aventure, je vous invite fortement à vous plonger dans les méandres de la relation entre Noémie (la jalouse maladive) et Samuel (le menteur compulsif). J’espère que vous vous poserez autant de questions que moi : qu’auriez-vous fait à la place de Noémie ? Comment auriez-vous réagi ? Pardon, vengeance, auto-destruction ?
    En tout cas, bravo Monsieur Biasotto ! Mission réussie en ce qui me concerne 🙂 Vous m’avez sortie de ma zone de confort avec brio. 😉

  73. Note 3 sur 5

    Alexandra F.

    Je dois l’avouer ce livre m’a tenue en haleine. Je l’ai dévoré et cela faisait très longtemps qu’un livre ne m’avait autant captivé. Cependant, je n’y mets que 4 étoiles car la fin m’a profondément déçue et à vrai dire, je l’ai trouvé presque grotesque. Comme dit dans un autre commentaire “tout ça pour ca”. Néanmoins, je n’enlève pas à l’auteur son analyse fine sur les sentiments humains et en l’espèce sur la jalousie. J’imagine que tous ceux qui ont ressenti ce triste sentiment ont dû se reconnaître. Dommage que le dénouement soit loin de ce à quoi je m’attendais. Je lirai cependant les autres ouvrages de l’auteur.

  74. Note 5 sur 5

    Nadège FERRY

    Mon dieu quel suspens !
    Adepte de la new romance en général, je suis ravie d’avoir fait l’expérience d’une romance plus profonde (psychologiquement parlant).
    J’avais une opinion assez négative concernant la jalousie.
    J’en ressort avec un ressentiment plus réfléchit…
    Je rajoute que c’est grâce à cet auteur que j’utilise kindle paperwhite aujourd’hui .

  75. Note 5 sur 5

    Larème Debbah

    J’ai été très agréablement surprise par cette lecture qui ne m’a pas laissé de marbre. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Et là, un régal ! Et la fin, très surprenante ! Ce ne sera pas le seul livre de Matthieu Biasotto que je lirai.

  76. Note 5 sur 5

    Mary

    J’ai beaucoup aimé ce livre, même si par moment j’ai trouvé des passages assez dures pour mon caractère très ou trop sensible. La jalousie est tellement dure à supporter quand c’est la personne qui souffre de cette maladie, et aussi pour la personne qui subit tous ces méfaits, cette suspicion de chaque instant. Ce livre est très bien écrit…je le recommande vivement

  77. Note 5 sur 5

    Bery

    Je ne suis pas “cliente” des romans à suspens ou psychologiques mais j’ai lu quelques livres de Matthieu Biasotto et j’aime ses univers dérangeants, qui nous happent et ne nous lâchent pas. Chaque livre est unique. Celui-ci est encore une fois incroyable, étonnant. Il laisse son empreinte comme chaque fois. Je l’ai terminé hier et j’y pense encore. J’adore !
    Je ne raconterai pas l’histoire. Lisez-le !
    Merci Matthieu pour ce livre.

  78. Note 3 sur 5

    didier LOISEL

    c’est bien écrit, il n’y a pas photo !
    Mais sur ce thème de la jalousie, le livre est, à mon sens, trop long… et de ce fait on a du mal à aller jusqu’au bout ! Merci de ce voyage chez Noémie !

  79. Note 4 sur 5

    lingrand patricia

    Moi qui ne suis pas Jalouse , j’ai fait un voyage dans ce sentiment si ravageur ! Matthieu Biassoto nous fait traverser tout le cheminement d’une jalouse ! Heureusement sans y laisser nos plumes !

  80. Note 5 sur 5

    Lilie (les miss chocolatines bouquinent)

    j’avais déjà lu une fois un roman de Matthieu Biasotto et sa plume m’avait conquise. L’originalité du quatrième de couverture a aiguisé ma curiosité et m’a donné envie d’en savoir plus.
    Nous faisons ici connaissance avec Noémie, une graphiste qui s’est lancée en free-lance suite à l’infidélité de son compagnon Samuel. Toujours ensemble, le couple a pourtant bien du mal à surmonter cette épreuve : Noémie est très méfiante, toujours aux aguets et Samuel, quand à lui, ne semble pas tout à fait honnête avec sa compagne. Que lui cache-t-il encore ? Leur amour pourra-t-il survivre à cette épreuve ?
    Le roman est axé sur les deux protagonistes, Noémie et Samuel. Commençons par le personnage féminin. Echaudée par l’infidélité de son compagnon, elle n’a plus aucune confiance en elle ni en lui. Quand elle découvre qu’il lui fait de nouveau des cachotteries, tout explose ! Elle a un caractère entier et la jalousie la dévore. En même temps, le comportement suspect de Samuel ne l’aide pas à lui faire grande confiance. Ce dernier, même s’il semble convaincu à reconquérir la femme de sa vie, n’en a pas fini avec les secrets. Pendant longtemps, on a bien du mal à percer sa carapace et à comprendre où sont ses véritables intentions.
    Je dois le dire, ce roman m’a beaucoup déstabilisé. En effet, l’auteur crée tout au long de son récit une atmosphère pesante, de suspicion, qui nous empêche d’y voir clair. Au fil des pages, on se met à douter de l’un, regretter l’extravagance de l’autre sans pouvoir néanmoins prendre parti. Matthieu Biasotto arrive, avec un vrai talent, à nous tenir en haleine jusqu’au bout car les secrets sont levés au fur et à mesure. De plus, du fait de l’atmosphère du roman, on a des doutes mais on ne sait si on a raison qu’à la toute fin. Le fait que le roman se passe à Toulouse m’a permis de bien me représenter les lieux d’action mais même pour quelqu’un qui n’aurait jamais mis les pieds dans la ville rose, les descriptions sont fidèles et l’ambiance de la ville est bien décrite. Un mot sur la couverture que je trouve magnifique et qui reprend bien tous les éléments clés du roman. Pour bien la comprendre, vous savez ce qui vous reste à faire !
    Pour conclure, je dois dire que ce roman est un coup de cœur inattendu. Je me suis laissée transporter par la noirceur du roman et j’ai beaucoup douté tout au long de ma lecture. Ce roman est difficilement classable mais je le recommande à tous ceux qui n’aiment pas les histoires lisses. En effet, ce n’est pas une lecture légère mais la jalousie est au cœur de toute l’action et a un vrai rôle central dans cette histoire pas comme les autres.

  81. Note 5 sur 5

    Client Kindle

    Ce livre démontre que d être jalouse on peut faire n’importe quoi.Je vous recommande ce livre passionnant.on ne s ennuie pas

  82. Note 5 sur 5

    Lectrice

    Une lecture addictive, dévorée en quelques heures. J’ai été emportée par l’histoire que j’ai adoré. J’ai deviné la fin assez tôt dans l’histoire mais qu’importe j’ai aimé l’histoire, les rebondissements, les sentiments et les prises de tête, très réalistes. Bon petit bémol sur le couteau qui était de trop pour moi, mais je recommande ce livre à 100% !

  83. Note 5 sur 5

    Mellectures1000 PREMIERS REDACTEURS D’AVIS

    Noémie et Samuel sont ensemble depuis des années. Leur couple était l’exemple parfait d’un couple épanoui et heureux jusqu’à ce que Samuel faute avec une autre.
    Une fois la confiance rompue tout part à vau l’eau et entre eux rien ne sera plus jamais pareil.
    Que dire de ce livre si ce n’est qu’il est d’une intensité rare.
    Matthieu Biasotto nous entraîne dans une histoire où la confiance s’est enfuie pour laisser place à une jalousie maladive, de celles qui détruisent tout sur leur passage pour ne laisser que les miettes d’un amour abîmé.
    Samuel et Noémie avait tout du couple parfait. Heureux en couple , heureux au travail.
    Samuel est un photographe de talent et c’est justement après une séance photo qu’il dérape et couche avec son modèle. Il se fait surprendre par Noémie et pour eux c’est le début d’une descente aux enfers.
    Noémie devient très jalouse , très suspicieuse et elle oblige Samuel a respecter certaines règles. Elle le prive d’exercer sa passion et surveille le moindre de ses faits et gestes
    La plume de Matthieu Biasotto tranche dans le vif , ses mots frappent et font mouche à tous les coups. Ses mots recèlent de souffrance et d’émotions brutes.
    À travers eux on sent à quel point Noémie et Samuel sont à bout , combien ils souffrent de cette situation.
    Très vite ils se chargent aussi de suspicion et de doutes.
    Tandis que Noémie cherche la moindre preuve qui prouverait que Samuel lui ment , le comportement de Samuel laisse planer le doute.
    Il commence à cacher des choses , à raconter des demi vérités voire même des mensonges. Il cherche à montrer à Noémie qu’elle peut lui faire confiance mais son comportement pousse au contraire Noémie dans ses retranchements , l’emmenant toujours plus près du précipice.
    Noémie se débat avec ses peurs , ses doutes et ses envies.
    Elle semble basculer petit à petit vers une autre elle-même prête à tout pour connaître la vérité , quitte à commettre le pire.
    Tout au long du roman on craint l’inéluctable , on craint de voir nos héros sombrer .
    L’histoire se teinte de tension et d’angoisse et nous entraîne avec elle dans une spirale qui semble infernale. Une spirale de douleurs , de mensonges et de manipulation .
    À mesure que l’on avance dans l’histoire , on en vient à douter de tout et de tous. Certaines événements, certains sous-entendus nous amènent à croire que l’on a qu’une partie de la vérité et que rien n’est forcément tel qu’il semble être.
    Il faudra attendre la toute dernière page pour enfin comprendre où l’auteur nous emmène.
    Ce roman est époustouflant de justesse et de sensibilité.
    On sent toute les émotions des personnages , elles effleurent à chaque page , chaque mot .
    On a l’impression d’être auprès d’eux, d’être pris dans leur engrenage .
    Ce livre est un beau bébé de plus de 500 pages et pourtant je l’ai lu d’une traite , en une nuit.
    La plume de Matthieu Biasotto est si intense et forte qu’elle nous attrape et ne nous relâche plus.
    Rare sont les auteurs qui savent aussi bien mettre des mots sur les maux qui nous habitent.
    Je me dois d’ajouter que le message final de l’auteur est plus que touchant.
    Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre , je vous garantis que vous ne le regretterez pas.

  84. Note 5 sur 5

    ANY16

    je ne peux que vous conseiller de lire cette série, Sevi est trop troublant et je n’ai pas pu décrocher avant la fin. Je viens de découvrir cet auteur et je lis une autre série Above all aussi prenante comme histoire dans un milieu très différent

  85. Note 5 sur 5

    Bookdream

    Comme son nom l’indique nous allons vivre une histoire où la jalousie rentre en scène, mais cela ne traite pas de la simple jalousie, une simple toute gentille, non bien-sur cela n’aurait aucun sens sinon . Cette jalousie là va être poussé à l’excès. Elle fait de cet ouvrage, de cette histoire quelque chose de dérangeant à la limite de l’écœurement, mais la manière dont cela est fait plus que surprenant.
    Ce roman assez noir est écrit avec une plume parfaite. Elle est très addictive, très agréable à lire, fluide. Elle correspond très bien au genre littéraire. Le suspense est bien présent, il fait monter à souhait l’adrénaline chez le lecteur. On arrive facilement à s’identifier dans l’histoire car les personnages sont en proie à des doutes existentielles ou face aux tourments de la vie.
    Personnellement j’ai adoré ce livre, il m’a donné envie de découvrir les autres livres de cet auteur; Merci de m’avoir permis de vous découvrir.

  86. Note 5 sur 5

    MC

    NONO et SAM vont me manquer.. J’ai ralenti ma lecture pour passer plus de temps avec eux.. Heureuse de vous avoir lu.. Je deviens accro..

  87. Note 3 sur 5

    colette

    J’ai bien aimé l’histoire, toujours avec des rebondissements, ont pense qu’elle ira mieux, non un nouveau problème lui tombe sur la tête !!!! je trouve qu’il y a un peu trop de sexe, l’histoire nous tient jusqu’à la fin.

  88. Note 5 sur 5

    Jalaco

    Bien loin des habituels écrits de cet auteur magistral, on se sent un peu perdu.
    Point de crime ni d’épouvante, on doute du bien-fondé des premiers chapitres. Puis on chavire, le maître est bien là derrière les mots.
    D’une névrose il fait un roman …. mais je n’en dirai pas plus. À vous de lire et de découvrir ce que cache l’épilogue.
    Bravo Monsieur.

  89. Note 5 sur 5

    Poteau amandine

    Super rapide la livraison, conforme au produit.

  90. Note 5 sur 5

    cmoi

    Matthieu a su me faire découvrir les sentiments éprouvés face à la jalousie,un roman très fort en émotion,félicitations à Matthieu d’avoir pu se mettre dans la peau de Noémie,et de décrire aussi merveilleusement les ressentis d’une jalouse et je me suis peut etre reconnue un peu jalouse

  91. Note 5 sur 5

    ankBB

    J’ai adoré..!!! J’ai découvert vos œuvres lors de l’achat de ma Kindle, il y a deux et demi. Votre écriture évolue, avec plus de nuances, moins d’enumerations de mots forts. Je retrouve avec Jalouse l’ambiance de vos premiers livres. Beaucoup de cheminements, des secrets, des petits éléments glanés, l’ambiance est maintenue jusqu’au bout !! Les personnages sont forts et faibles, excessifs. On retrouve les codes poussés à l’extrême. La vie est ainsi et peut basculer à tout moment dans un sens ou dans un autre. Vous maintenez la surprise jusqu’aux dernières pages !! C’est top !! Quelle jolie déclaration pour clôturer..!!

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A propos de l’Auteur

Matthieu Biasotto

Auteur indépendant toulousain, rêveur compulsif et accro au café. J'écris du thriller, du suspense avec une touche existentielle.

Instagram Feed

Something is wrong.
Instagram token error.

Suivez moi

Panier

Articles récents

Commentaires récents