TEARON

(6 avis client)

20,00

Format : broché dédicacé (avec goodies) | Autre format
Paiement sécurisé
Expédition à partir du 31 Mars (précommande)
Romance / suspense | Mars 2021 | 450 Pages | Auteur : Matthieu Biasotto

 

5 en stock

Catégories : , Étiquette :

Description

Il est aussi amer que le ciel est bas, parfois rude comme l’Ecosse et son climat. Meneur désabusé, Tearon est trop hanté par une plaie impossible à suturer pour admettre que son gang part à la dérive. Accepter le moindre changement lui est difficile, si bien que le retour soudain de Ceana ressemble carrément à un affront.

Après trois ans d’absence inexpliquée, celle-ci n’a pourtant pas d’autre choix que de revenir à Stonehaven. Ancienne membre des Saighdear Fala, elle redoute de croiser la route de ce motard chevronné, un écorché vif qui ne pardonne pas. Il est sa plus grosse blessure, elle a dressé un mur infranchissable entre eux. Un gouffre les sépare, mais le passé pourrait remonter à la surface, en particulier à cause de cet homme inerte à l’arrière du pick-up de Ceana…

Informations complémentaires

Poids 0.47 kg

6 avis pour TEARON

  1. Virginie Mainvis

    Un p’tit moment que j’avais pas donné mon avis sur une lecture mais celui ci je ne pouvais pas ne pas vous donner mon ressenti parce que c’est véritablement mon premier coup de cœur de l’année ❤️. C’est même carrément un truc de malade tellement cette histoire est époustouflante. Alors vous allez me dire : “oui mais de toute façon elle aime tout ce que fait Matthieu Biasotto, blablabla…” et je vous répondrais que ça n’est pas faux sauf que là il a dépassé toutes mes espérances, tout ce que j’attend d’une lecture pour qu’elle me retourne la tête .
    Pour parler un peu de l’histoire, ne vous attendez pas à une histoire de bikers comme on peut en voir d’habitude avec tous ses codes du milieu, mais plutôt une histoire de clan devenu gang au fil du temps et pas forcément par envie, ce qui sous entend qu’il y a une raison à ce revirement que je ne vous dirais pas bien sûr . Les persos ? Tous importants, tous géniaux, de Tearon à Ceana en passant par Jakob, Oskar, Letis, Elyas et d’autres, chacun d’eux à un rôle, et malgré tout ce monde, ils sont tellement bien exploités que l’on sait toujours qui est qui et quel est son rôle (hyper important dans ce genre d’histoire où les personnages sont nombreux, parfois on arrive à oublier de qui on parle mais pas ici ).
    Je pense que la qualifier de “thriller romancé” est un bon compromis : un côté thriller avec le suspens, l’obscurité, la violence de certaines scènes sur un fond de romance avec des sentiments (de la haine à l’amour), du torride. Voilà ce que vous pouvez attendre de Tearon .
    Quant à la plume, ba moi je suis tout simplement fan et encore plus dans ce roman. Une certaine subtilité qui ne m’a pas laissée indifférente, chaque détail que j’ai pu penser insignifiants par moment, ont au final chacun leur importance pour le déroulement de l’histoire.
    Matthieu a réussi à me faire voyager en Ecosse, il a réussi à me faire oublier tout ce qui se passait autour de moi à tel point que lorsque j’ai tourné la dernière page, j’ai ressenti comme un manque et je me suis dit que ça allait être dure de lire autre chose après ça.
    Je pense que vous avez compris que je ne peux que vous conseiller cette histoire et à vrai dire, avec une couverture pareille (qui est très représentative de ce qui se cache à l’intérieur je vous le garantie ), comment résister ??? Moi je dis que c’est impossible ‍♀️.

    ❤️ “Ma vie n’a aucun relief si elle n’est pas sur la route de la sienne” ️❤️

  2. Mina P

    J’adore l’Écosse, les ciels bas et les âmes tourmentées. Et j’aime les romances où ces âmes tourmentées se heurtent et se rebellent pour ne pas succomber à la tentation d’entrevoir ne serait-ce qu’un instant, un morceau de paradis…
    « Tearon » est passionnant.
    Pour son intrigue en montagnes russes où les rebondissements se précipitent à tous les chapitres, dans une action trépidante et un décor décrit avec minutie, celui d’un gang englué dans une guerre sans merci, où chaque personnage a un rôle déterminant à jouer et le joue à la perfection.
    Pour les émotions vives et bouleversantes qui m’ont fait vibrer d’une force inouïe. Mais aussi et surtout pour ses personnages tellement bien ciselés que j’ai eu l’impression qu’ils faisaient partie de ma vie. Tearon qui a oublié ses rêves et ne vit plus que dans les regrets du passé, et Ceana qui a tant souffert elle aussi mais qui ose aller de l’avant.
    C’est simple, il m’a suffit d’une rencontre où les yeux couleur ambre d’un sauvage qui ne pardonne rien ont rencontré les yeux émeraudes d’une femme prise au piège de son passé, pour savoir que j’allais être entraînée dans un tsunami où les dominos allaient s’écrouler les uns après les autres…
    Pour moi qui aime les personnage sombres difficiles à décrypter, l’histoire de Tearon et de Ceana est une magnifique leçon de vie dans un milieu où le danger est permanent et les lendemains incertains. La colère, l’abandon, le désespoir, la solitude, la rancune et le sentiment de ne plus être à sa place sont les jalons de l’histoire, mais la révélation des non-dits, la détermination, le sens du devoir et le sacrifice de soi, sont autant de moteurs qui animent les deux héros.
    Quand la poésie des mots, touchante et percutante de délicatesse, révèle une âme lumineuse masquée par un vernis rugueux au cœur d’une intrigue violente mais aussi terriblement humaine, cela donne un irrésistible coup de cœur.

  3. Kakine

    Voilà c’est un ascenseur émotionnel de la première à la dernière page … Il y a pas de temps mort..on va de rebondissements en rebondissements..on a le cœur qui palpite les poils qui s’hérissent on est en apnée… On a le cœur qui saigne on a de la colère …on tourne les pages sans s’en apercevoir jusqu’au moment où on veut plus de peur de connaître la suite …
    Voilà ce que j’ai ressenti en lisant Tearon …
    Un biker refermait sur lui, en colère et au bord de l’autodestruction… Essayant tant bien que mal de faire face aux épreuves pour maintenir à Flo son club sa famille….
    Une Ceana perdue et éprouvée par les évènements vécue qui va s’avérer être une battante malgré tout…
    Une histoire magnifiquement éprouvante et bien ficelé pour nous berné …
    Bravo c’est un coup de coeur
    MATTHIEU a encore frappé et fort cette fois ci

  4. Addy (client confirmé)

    Le prologue donne d’entrée de jeu le ton imposé par l’auteur, qui rythme ses chapitres comme un métronome donne le tempo.
    Au fil des pages, les minutes se réduisent avant un impact inéluctable, créant une tension qui s’infiltre dans ta peau, où tu pourrais presque sentir ton cœur taper contre les parois de ta cage thoracique.
    Ce même thorax qui a été malmené à force de s’étreindre sous le poids de la plume de l’auteur.

    J’ai pris d’assaut l’Écosse où Ceana et Tearon m’attendaient de pied ferme.
    Ces deux âmes abîmées, écorchées, usées, m’ont apporté, tout au long du récit, un amour d’une telle intensité qu’il m’a littéralement submergée.

    Matthieu Biasotto s’érige en iconoclaste avec son héros masculin, qui au début du roman, n’est pas si héros que ça d’ailleurs. Il nous balance un gars aux traits creusés et au nez portant les stigmates de multiples fractures, ressemblant plus à une gueule cassée d’Otto Dix qu’à un angelot de la chapelle Sixteen. Et bien sûr, moi qui déteste que l’on essaie de faire rentrer un carré dans un rond, je me suis accrochée à ces parfaites imperfections.

    Si le personnage de Ceana illumine par le simple fait de sa présence, elle n’en est pas moins éteinte de l’intérieur. On comprend rapidement que certains démons de son passé lui pourrissent toujours la vie, l’empêchant de rayonner pleinement.
    Sa malice, sa fougue et sa fragilité ont eu raison de moi et je crois que j’aurais aimé la rencontrer pour de vrai afin de la protéger.

    J’ai marché sur un fil tendu tout le long du récit, manquant de m’écraser au sol avec mes deux compagnons.
    Et pendant le court (mais intense) moment de répit où Ceana et Tearon se rappelaient la folie de leur vingt ans, je n’ai pu contenir une douce mélancolie quant aux souvenirs des miens.

    J’ai été le témoin de l’évolution de ces personnages et je m’y suis tellement attachée que je ne voulais pas les quitter.
    J’ai été accueillie dans cette famille de cœur l’espace d’un instant et peut-être bien qu’une partie de moi restera pour toujours sur les Terres écossaises.
    J’espère que tu les rencontreras un jour et que tu les chériras autant qu’ils le méritent.

    “Et dans ce théâtre industriel à l’abandon, on s’oublie à la lueur d’une passion qu’elle insuffle, comme un doigt d’honneur à ses épreuves, comme pour nous prouver que rien ne peut nous détruire.”

  5. Corinne drui

    Un road trip sur les routes écossaises

    Tearon est mon 2e Biasottto et sûrement pas le dernier, j’avais déjà
    adoré son Hakon qui m’a fait mourir de rire, ici en Ecosse on est
    entre les Sons of Anarchy qui rencontrent les Peaky Blinders, ça
    se lit comme on regarde une bonne série, il n’y a pas de temps
    mort, c’est constamment sur les chapeaux de roues…de moto ! On
    tremble pour ce couple que forme Ceana et Tearon, on sert les
    dents avec eux …
    Et que dire de la playlist qui accompagne cette histoire , elle est
    génialissime!
    merci Matthieu de m’avoir permis , malgré ce putain de virus, de
    retourner sur les routes écossaises !

  6. Aude Saint-Maxent (client confirmé)

    Pour une fois j’ai pris le temps de la lecture et j’ai apprécié Tearon comme je le fais avec un bon vin lors de bons repas…
    Merci pour ces moments en Écosse…

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…

Panier

Articles récents

Commentaires récents

0
    0
    Ton Panier
    Ton panier est videRetour boutique